Sutil prévoit un passage difficile aux pneus Pirelli

L'an prochain la Formule 1 connaîtra un changement majeur avec un nouveau manufacturier de pneus

L'an prochain la Formule 1 connaîtra un changement majeur avec un nouveau manufacturier de pneus. Avec l'arrivée de Pirelli en lieu et place du japonais Bridgestone, Adrian Sutil prévoit d'ores et déjà une année "difficile".

La marque italienne n'a pas couru en Formule 1 depuis près de vingt ans et a déjà lancé son programme 2011. Des tests ont en effet eu lieu sur une Toyota de 2009 avec Nick Heidfeld au volant.

"En tant que nouveau fournisseur de pneus, il est compréhensible que vous aillez besoin de recueillir de l'expérience. Il faudra un ou deux ans avant que Pirelli fournisse le pneu parfait," a déclaré Adrian Sutil au média allemand Spox.

Malgré tout, l'Allemand ne voit pas ce changement d'un mauvais œil : "C'est la même chose pour tout le monde, chacun devra faire face à la situation. Ce sera passionnant.

Le grand défi de Pirelli sera de fournir l'ensemble du plateau 2011, contrairement à Bridgestone lors de son arrivée en 1997, qui avait la concurrence de Good Year. Cela avait permis au manufacturier nippon de franchir les étapes petit à petit.

Le patron de Bridgestone Motorsport, Hirohide Hamashima, s'est d'ailleurs dit prêt à collaborer avec les Italiens pour que la transition se fasse au mieux.

"Jusqu'à présent Pirelli ne nous a pas demandé de conseils parce que les ingénieurs sont très fiers, surtout quand il s'agit de compétition. Si Pirelli souhaite faire usage de certains de nos employés, ce sera avec plaisir. Nous avons de très bons contacts avec les équipes et je ne voudrais pas qu'il y ait une grande confusion," a-t-il indiqué.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nick Heidfeld , Adrian Sutil
Type d'article Actualités