Sutil : Une monoplace performante à Sepang l'est partout ailleurs

Deuxième rendez-vous de la saison 2014, le Grand Prix de Malaisie représente, à cause de la chaleur et de l'humidité ambiante, un challenge tant pour les pilotes que pour les voitures

Deuxième rendez-vous de la saison 2014, le Grand Prix de Malaisie représente, à cause de la chaleur et de l'humidité ambiante, un challenge tant pour les pilotes que pour les voitures .

"Le Grand Prix de Malaisie est l’un des plus chauds et des plus humides de la saison et c’est vraiment très difficile", confie Adrian Sutil. "Il faut être physiquement bien préparé et si c'est le cas, vous le remarquerez à la fin de la course. Les pilotes vont être poussés à leurs limites."

Le circuit de Sepang est un tracé que le pilote allemand apprécie. En six participations, son meilleur résultat est une cinquième place avec l'écurie Force India lors de la saison 2010.

"Le circuit se compose de nombreux virages rapides, de longues lignes droites et quelques épingles, c’est ce qui rend ce circuit si intéressant. Je suis curieux de piloter notre voiture sur ce tracé où l’aérodynamique est si important. Si la monoplace est performante en Malaisie, elle le sera partout ailleurs. Vous avez besoin de tout ici : une bonne aérodynamique, de l'adhérence dans les virages et une bonne vitesse de pointe dans les lignes droites."

Après avoir rallié l'arrivée en 11e position en Australie, Sutil veut progresser et espère atteindre les points en Malaisie : "Mon but est de progresser de course en course et je m’attends donc à faire un pas en avant en Malaisie."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil
Équipes Force India
Type d'article Actualités