Symonds juge l'approche de Haas négative pour la F1

Pour Pat Symonds, directeur technique de Williams, la Formule 1 n'emprunte pas le bon chemin avec la manière dont Haas est arrivé en F1, malgré des premiers points marqués dès le Grand Prix d'Australie.

Symonds juge l'approche de Haas négative pour la F1
Pat Symonds, Directeur Technique Williams F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Le sixième, Romain Grosjean, Haas F1 Team avec Gene Haas, Président de Haas Automotion, Steve Jones, Présentateur Channel 4, Mark Webber, et David Coulthard
Gene Haas, Président de Haas Automotion fête la sixième place de Romain Grosjean, Haas F1 Team pour les débuts de l'équipe

Sans aucun doute, Haas a offert la plus grosse surprise de l'ouverture de la saison à Melbourne, en décrochant la sixième place du Grand Prix d'Australie grâce à Romain Grosjean. Le Français et son équipe ont exploité au mieux un timing favorable et la possibilité de changer de pneus lors de l'interruption de l'épreuve par drapeau rouge, bénéficiant ainsi d'un arrêt au stand "gratuit". 

Malgré l'optimisme qui a entouré cette performance inattendue, Pat Symonds s'interroge sur les répercussions négatives que pourrait avoir le modèle emprunté par Haas dans son approche de la F1, avec un fonctionnement qui a tout de celui d'une équipe cliente. 

"Je crois que le statut de constructeur s'érode progressivement", regrette Symonds. "Et certains voudraient qu'il soit complètement érodé."

"Je crois que ce que fait Haas est bon pour lui, mais je ne sais pas si c'est la direction que devrait prendre la F1. C'est totalement légal, mais est-ce vraiment ce que la F1 veut ? Je n'en suis pas certain."

La liste réglementaire

Haas profite d'un partenariat technique très étroit avec Ferrari qui, en plus de la fourniture des unités de puissance par l'écurie de Maranello, permet à Haas d'acheter au constructeur italien autant de pièces que possible, tant que celles-ci figurent sur la liste définie par le règlement technique. Pour Symonds, augmenter encore les possibilités de partage entre les équipes pourrait mener à la disparition du statut de constructeur en F1. 

"Je crois que lorsque nous avions la liste des pièces, je veux dire la liste d'origine, c'était assez réaliste", précise le Britannique. "Cela vous autorisait à vendre des choses raisonnables comme les transmissions, qui coûtent très cher et ont peu d'impact sur la performance. Mais ça s'est amenuisé, et certains voulaient que ce soit encore plus le cas. Je préférerais que la F1 mette davantage l'accent sur les constructeurs."

Avec Andrew van Leeuwen

partages
commentaires
Pourquoi le GPDA a choisi de prendre la parole

Article précédent

Pourquoi le GPDA a choisi de prendre la parole

Article suivant

GPDA - Ecclestone aux pilotes : "Vous avez raison"

GPDA - Ecclestone aux pilotes : "Vous avez raison"
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021