Symonds : "Renault a gagné trois dixièmes"

Après avoir vécu un début de saison difficile, Renault avait à coeur de bien figurer au Grand Prix d'Espagne pour le début de la saison européenne, qui plus est sur les terres du double champion du monde Fernando Alonso

Après avoir vécu un début de saison difficile, Renault avait à coeur de bien figurer au Grand Prix d'Espagne pour le début de la saison européenne, qui plus est sur les terres du double champion du monde Fernando Alonso.

Pour cela, l'équipe championne du monde a introduit plusieurs nouveautés sur la R28 à l'occasion de la quatrième épreuve de la saison. Les résultats enregistrés à Barcelone sont plutôt encourageants puisque Alonso a même réussi à se qualifier en première ligne et était loin d'être ridicule en course.

Pat Symonds, le directeur de l'ingénierie chez Renault, estime que les améliorations apportées à la R28 ont permis de se rapprocher de Ferrari à hauteur de trois dixièmes de seconde au tour. Et bien qu'il admette que l'écart avec l'écurie italienne reste conséquent, il pense que son équipe a réalisé un grand pas en avant.

"Je peux dire qu'à Barcelone dans ces conditions, nous nous sommes probablement rapprochés de trois dixièmes. En sera-t-il de même à Monaco et en Turquie ? Je n'en suis pas sûr, mais il est évident que nous avons progressé."

"La direction est bonne, beaucoup de choses ont fonctionné. Nous devons continuer à travailler dans cette voie. L'écart est toujours important, très important avec Ferrari. Il y a donc beaucoup à faire mais nous sommes contents d'aller dans la bonne direction."

Symonds a révélé que les changements introduits à Barcelone concernaient pas moins de dix-neuf domaines différents. Il a également précisé que même si les prochaines améliorations n'étaient pas aussi significatives qu'en Espagne, Renault poursuivra ses efforts et continuera de travailler sur de nouveaux éléments.

"Il y a eu dix-neuf différentes zones de développements sur la voiture ce week-end. Nous devons continuer à travailler encore plus que cela. Cela ce n'arrête pas, loin de là. Il n'y aura pas dix-neuf domaines différents par course, c'est certain mais, comme toutes les équipes, nous n'accumulons pas les choses pour en faire un gros package."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités