Szafnauer ne voit pas Alonso battre Alpine avec Aston Martin

Pour le directeur d'Alpine, Otmar Szafnauer, Aston Martin et Fernando Alonso ne battront pas son écurie dans un avenir proche.

Szafnauer ne voit pas Alonso battre Alpine avec Aston Martin
Charger le lecteur audio

La retraite de Sebastian Vettel a laissé un baquet vide chez Aston Martin, que Fernando Alonso s'est empressé de combler, l'annonce de son arrivée étant intervenue au lendemain du Grand Prix de Hongrie 2022 de F1. L'Espagnol, en fin de contrat du côté d'Alpine, a donc fait le choix de délaisser le projet de la structure qui lui a permis de revenir en discipline reine après ses deux années d'absence et avec laquelle, sous l'identité de Renault, il avait conquis ses deux titres mondiaux il y a plus de 15 ans.

Une décision qui a surpris dans le monde de la Formule 1, puisqu'Alonso et Alpine avaient suggéré qu'un accord était proche en vue de la prolongation de leur partenariat. Toujours est-il que la succession du double Champion du monde est désormais le dossier chaud sur le bureau d'Otmar Szafnauer, avec un Oscar Piastri qui est passé de choix logique en tant que réserviste à futur transfuge chez McLaren, qui souhaite se séparer de Daniel Ricciardo.

Arrivé à la tête de l'équipe en début d'année, en provenance d'Aston Martin, Szafnauer connaît très bien la structure basée à Silverstone pour y avoir passé plus d'une dizaine d'années. Il assure toutefois ne pas avoir de doute sur le fait qu'Alpine, actuellement quatrième du classement constructeurs et largement devant le constructeur dirigé par Lawrence Stroll, neuvième, aura la capacité de continuer sur cette lancée, même si son pilote vedette rejoint les rangs adverses.

"Je connais bien les deux équipes", a expliqué Szafnauer. "Parce que j'ai passé 12 ans dans l'autre équipe, je pense que je les connais mieux que je ne connais tous les gens ici pour l'instant. Et je sais que depuis mon départ en décembre, ils ont embauché d'autres personnes, dont certaines que j'ai contribué à recruter, notamment Dan Fallows [ancien responsable technique de Red Bull, ndlr] et Eric Blandin de Mercedes. Je sais donc ce qu'ils essaient de faire."

"Je connais les gens qui sont là-bas, et je connais l'équipe ici, et les deux écuries ont un grand potentiel. Mais au moment où nous parlons, aujourd'hui, l'équipe [Alpine] est performante à un niveau beaucoup plus élevé. Il est difficile de prédire l'avenir, mais dans un avenir proche, il est certain que cette équipe continuera à être performante à ce niveau, si ce n'est plus."

Alors que le recrutement de techniciens de premier plan par Aston a été largement médiatisé, Szafnauer affirme qu'Alpine poursuit sa propre expansion. "Nous avons un programme interne appelé 'Mountain Climber', qui vise à embaucher 75 personnes supplémentaires dans des domaines stratégiques qui permettront d'améliorer les capacités de cette équipe."

"En plus de ces 75 personnes, il y a aussi des outils que nous améliorons actuellement, des outils de simulation, un nouveau simulateur, l'augmentation de la capacité de fabrication, des mises à niveau de notre soufflerie, tout cela dans le but d'être capable de gagner dans 100 courses."

"Ces choses sont toujours en cours ici. Et elles se produisent rapidement. Nous sommes déjà à un niveau de 850 personnes ici. Je suis donc confiant dans le fait que nous pouvons battre l'équipe dans laquelle Fernando va travailler, durant la période pendant laquelle il sera là."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Audi, une meilleure 11e équipe qu'Andretti pour la F1 ?
Article précédent

Audi, une meilleure 11e équipe qu'Andretti pour la F1 ?

Article suivant

Allemagne 1967 : Et le drapeau britannique tomba du podium

Allemagne 1967 : Et le drapeau britannique tomba du podium