Szafnauer espère un "avenir radieux" pour le personnel d'Alpine F1

Alors qu'il vient de quitter Alpine, Otmar Szafnauer espère le meilleur pour les membres de l'équipe qu'il a dirigée pendant 18 mois.

Otmar Szafnauer, Team Principal, Alpine F1 Team

Après 18 mois passés à la tête de l'équipe tricolore, Otmar Szafnauer a bouclé à Spa-Francorchamps son dernier week-end de Grand Prix avec Alpine. Victime du grand ménage mené par la marque, il sera remplacé à titre intérimaire par Bruno Famin, vice-président d'Alpine pour le sport automobile.

Au terme de la course à Spa, Szafnauer a fait ses adieux aux membres de l'équipe avant de se rendre à l'aéroport. Son mandat prend officiellement fin ce lundi.

"En ce qui me concerne, ça va aller, tout va bien", a-t-il confié à Motorsport.com juste avant de quitter le paddock. "Je m'inquiète seulement pour tous les merveilleux hommes et femmes d'Enstone et de Viry qui travaillent dur et font du bon travail. J'espère que leur avenir sera radieux."

"Je commençais tout juste à prendre mes marques, à connaître tout le monde et à les motiver. Une marée montante soulève tous les bateaux et j'en étais au point où je faisais monter la marée. Il y avait des gens, pas vraiment moi, qui pleuraient et qui disaient au revoir. Je leur ai dit : 'Écoutez, je suis toujours en vie, je ne suis pas mort ! Ça va aller'."

Une bonne course à Spa avant de partir

Otmar Szafnauer a terminé son aventure avec Alpine sur une bonne note, avec un week-end solide à Spa après les doubles abandons de Silverstone et du Hungaroring. Pierre Gasly a terminé troisième du sprint mais a perdu énormément de temps derrière la McLaren endommagée d'Oscar Piastri au départ du Grand Prix avant de remonter jusqu'à la 11e place. Esteban Ocon, quant à lui, est passé de la 14e place sur la grille à la huitième au drapeau à damier, terminant à seulement une seconde de Lando Norris.

"Encore quelques tours et il semblait que nous allions rattraper Lando à la fin", a déclaré Szafnauer. "C'était vraiment bien. [Nous avions un] bon rythme, nous l'avons montré [samedi] également, avec Pierre qui a terminé troisième [du sprint]. C'était donc une très bonne course, malheureusement Pierre a été compromis au début lorsqu'il s'est retrouvé coincé derrière Piastri et qu'il a chuté au classement."

"Il était 18e pendant la plus grande partie de la course [en réalité il n'a passé qu'un tour au-delà de la 16e place, ndlr]. Revenir à la 11e place et manquer [les points] de peu est donc une bonne chose. Donc un podium au sprint et de bons points, en se battant avec McLaren. Il y a deux courses, tout le monde se disait : 'Oh, ils vont gagner le Championnat du monde maintenant', et là, nous nous sommes battus avec eux."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Mercedes croit à ses évolutions malgré le retour du marsouinage
Article suivant Alonso : L'Aston Martin était "plus normale" au GP de Belgique

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France