Szafnauer : Les réunions filmées pourraient être bénéfiques

Otmar Szafnauer estime que la présence des caméras de Netflix lors de la réunion des directeurs d'équipe au Grand Prix du Canada pourrait contribuer à accroître la popularité du championnat.

Szafnauer : Les réunions filmées pourraient être bénéfiques
Charger le lecteur audio

Alors que le tournage de la saison cinq de Drive To Survive, la série Netflix consacrée au Championnat du monde de Formule 1, a d'ores et déjà débuté, les caméras de la plateforme suivaient Toto Wolff au Grand Prix du Canada. Parmi les nombreuses obligations du directeur exécutif de Mercedes, l'on trouvait une réunion informelle entre les directeurs d'équipe le samedi et présidée par Stefano Domenicali, PDG de la F1.

Netflix a eu la permission de filmer l'événement et a immortalisé un échange houleux entre l'Autrichien, Mattia Binotto (directeur de Ferrari) et Christian Horner (directeur de Red Bull Racing) concernant le marsouinage et la Directive Technique de la FIA associée. Si Horner a estimé que les caméras avaient ajouté un "côté théâtral" à cette dispute, Otmar Szafnauer s'est quant à lui demandé si leur présence étaient une bonne chose pour la promotion du championnat.

"[Les caméras] ont certainement aggravé ma réticence à dire quoi que ce soit !" a plaisanté le directeur d'Alpine. "Est-ce que Netflix aurait dû être là ou non ? Je me souviens avoir regardé le film sur Senna et ils avaient des caméras dans ce genre de réunions. Donc est-ce que c'est bien pour les fans, est-ce que ça nous aide s'ils comprennent certaines choses ? Peut-être. Est-ce que ça créé tout un cinéma qui n'existerait pas dans le cas contraire ? Je ne sais pas."

"C'est dur à dire parce que ce n'est pas une expérience contrôlée. Il faut avoir la même réunion sans [Netflix], donc je ne sais pas. Mais je suis sûr que les gens devineront que ça a une influence. Peut-être que c'est le cas, est-ce bon ou est-ce mauvais ? Je ne sais pas. Mais je pense que si les fans voient et comprennent ce genre de choses, ça rend [la F1] un peu plus attractive. Je pense que c'est une bonne chose."

Le succès de Drive To Survive a permis à la F1 de surfer sur une vague de popularité importante et a contribué à la percée du championnat aux États-Unis. Et l'arrivée de nouveaux fans, directement issus de la plateforme de streaming, est vue d'un bon œil par Szafnauer.

"J'ai rencontré un [fan] qui venait de Chicago et un qui venait du Michigan", a-t-il expliqué dans le paddock de Montréal. "Et les deux m'ont dit qu'ils étaient des 'fans COVID de la F1' : ils m'ont dit que pendant le COVID, il n'y avait que de la F1 à la TV, donc ils ont regardé toutes les courses de F1 et ont ensuite regardé Netflix. Et voilà qu'ils voyagent de Détroit et Chicago pour se rendre à leur première course. Si ça permet d'attirer ces gens... Je pense que nous avons une super discipline, c'était un secret bien gardé avant et si on le montre à plus de gens, c'est mieux pour nous tous."

Lire aussi :

partages
commentaires
Red Bull : L'expérience de Verstappen le rend "complet"
Article précédent

Red Bull : L'expérience de Verstappen le rend "complet"

Article suivant

La FIA renforce les tests de flexibilité dès Silverstone

La FIA renforce les tests de flexibilité dès Silverstone