Renault F1 a connu "le meilleur hiver depuis 5 ans"

Rémi Taffin est revenu sur le travail fourni par Renault F1 côté moteur et estime que le constructeur a connu "son meilleur hiver depuis cinq ans".

Renault F1 a connu "le meilleur hiver depuis 5 ans"

En vue de la saison à venir, Renault a fait le choix de mettre en place un nouveau concept moteur. Un choix a priori risqué, alors même que Mercedes et Ferrari poursuivent le développement de concepts connus et que Honda va pour la première fois enchaîner trois saisons avec la même architecture.

Mais même si le Losange effectue depuis 2016 des progrès notables et réguliers, l'écart fin 2018 était encore trop grand pour que la marque française puisse prétendre à ne serait-ce qu'inquiéter un peu Red Bull, le membre du top 3 le plus atteignable... et pourtant doté de la même unité de puissance. Il a donc été décidé, sur la base du travail effectué l'an passé, de procéder à une refonte, pour maximiser les opportunités.

Lire aussi :

Le moins que l'on puisse dire est que la communication de Renault depuis plusieurs semaines se montre teintée d'un certain optimisme. Méthode Coué ou véritable sentiment d'avoir avancé ? Une partie de la réponse sera donnée par le premier Grand Prix de la saison. Mais le bilan ne pourra être définitivement tiré qu'au fil des courses et des performances.

Rémi Taffin, directeur technique moteur de l'équipe d'Enstone, explique en tout cas la démarche derrière le changement de concept : "Je pense que cette année, c'est le bon moment, pour deux raisons : la première est la stabilité de la réglementation. Nous savons que ces règles sont extrêmement complexes donc nous les connaissons et les comprenons, et nous avons eu le temps de mettre en place une structure, la stabilité de l'organisation."

"Désormais, nous avons la structure et nous avons les gens. Nous avons de nouvelles personnes donc nous avons cette organisation et cette structure pour produire le meilleur moteur, et finalement nous pouvons en voir les résultats. Nous pouvons voir que l'hiver que nous avons traversé n'est pas vraiment un hiver car nous produisons des moteurs depuis quatre ans désormais. Ça a été le meilleur hiver depuis cinq ans."

Lire aussi :

Le meilleur hiver depuis cinq ans et énormément de travail fourni : "Nous avons travaillé dur sur l'ERS et beaucoup sur l'ICE [le moteur à combustion interne]. La raison pour laquelle nous allons être performants cette année est basée sur le fait que nous avons une feuille de route, c'est l'ingrédient technique pour tirer le meilleur de notre moteur."

"En 2018, nous avons introduit quelques concepts nouveaux qui se sont avérés fructueux et nous avons été plus loin avec certains d'entre eux au fil du temps et en 2019, et le résultat est le meilleur hiver que nous ayons connu. En déployant cette feuille de route, cela montre ce que nous faisons et désormais c'est une question d'exécution. Nous savons ce que nous allons vivre, et [nous allons] réaliser la première étape lors de la première course et avoir la chance de réduire l'écart avec les meilleurs."

Avec Jonathan Noble  

partages
commentaires
Racing Point prévoit déjà d'importantes évolutions en 2019

Article précédent

Racing Point prévoit déjà d'importantes évolutions en 2019

Article suivant

Pas de conseil de Räikkönen à Leclerc, mais une mise en garde

Pas de conseil de Räikkönen à Leclerc, mais une mise en garde
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021