Taffin : Shanghai est une course à part dans le calendrier

Ce week-end, les 22 bolides du Championnat du Monde de Formule 1 s'affronteront sur le circuit de Shanghai en Chine

Ce week-end, les 22 bolides du Championnat du Monde de Formule 1 s'affronteront sur le circuit de Shanghai en Chine. Un tracé qui a fourni un bon spectacle au cours de ces dernières années et qui reste à part dans le calendrier, selon Rémi Taffin, Directeur des opérations piste de Renault Sport F1. A Shanghai, Renault Sport F1 tentera de décrocher une troisième victoire consécutive après celles décrochées par Kimi Räikkönen à Melbourne et Sebastian Vettel à Sepang. "Shanghai est une course à part dans le calendrier", explique Taffin. "Il y a une très longue ligne droite, mais nous passons relativement peu de temps à pleine charge. Cette dichotomie est inhabituelle par rapport à d’autres circuits dont les caractéristiques des tracés sont plus marquées : soit à des circuits ‘pleine puissance’ comme Monza ou Montréal, soit des tracés où le comportement général des monoplaces prend le dessus, comme le Hungaroring ou Monaco. En conséquence, nous devons fournir le meilleur support sur l’ensemble de la plage d’utilisation." "Le frein moteur est essentiel pour stabiliser le train arrière dans les virages. Nous pensons que ce sera encore plus important cette année en raison du niveau d’adhérence élevé de la gamme pneumatique. De même, le temps de réponse en sortie de courbes est important pour avoir une bonne vitesse au bout des lignes droites, tout particulièrement au bout de la plus longue. N’oublions pas l’importance du KERS à Shanghai : le freinage avant le virage 14 est une des principales opportunités de dépassement."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités