Taffin - Un retard important pour Renault

Quel que soit le sens par lequel l'on veuille prendre les résultats du Grand Prix de Bahreïn, une nette tendance s'est dessinée à Sakhir, avec six F1 propulsées par des moteurs Mercedes aux huit premières places à l'arrivée

Quel que soit le sens par lequel l'on veuille prendre les résultats du Grand Prix de Bahreïn, une nette tendance s'est dessinée à Sakhir, avec six F1 propulsées par des moteurs Mercedes aux huit premières places à l'arrivée.

L'entrée en jeu des Red Bull en fin de course aura surtout été due à la remise à niveau de l'ensemble de la grille à 14 tours de l'arrivée, avec l'entrée en piste de la voiture de sécurité. Sur les 10 dernières boucles de la course, le team Champion du Monde, meilleur représentant Renault, a concédé plus de 24 secondes aux deux Mercedes. Chez les autres, seul Daniil Kvyat est parvenu à maintenir la tête hors de l'eau avec la Toro Rosso.

"Nous accusons encore un retard important sur les monoplaces les plus rapides mais sommes capables de rivaliser avec elles par endroits", détaille Rémi Taffin, directeur des activités piste Renault Sport F1. "Nous sommes lancés à leur poursuite et même s’il nous reste encore du chemin à parcourir, nous ne sommes plus très loin. Cette situation nous donne un supplément de motivation en vue des jours qui viennent, à commencer par les essais officiels qui ont lieu cette semaine. Nous avons un programme de tests copieux avec l’ensemble de nos quatre écuries".

Hormis les quelques soucis rencontrés, "qui tendent d’ailleurs à se faire de plus en rares", Renault estime avoir connu un week-end satisfaisant sur le plan de la fiabilité.

Comme depuis l'Australie, Taffin met en avant les progrès de fiabilité, qui donneront lieu, assure-t-il, à des progrès en termes de performances très bientôt. L'Espagne, première manche européenne et cinquième épreuve de la saison, demeure la cible du motoriste français.

"Cela nous a permis de nous concentrer beaucoup plus sur le gain de performance. Nous nous améliorons à chaque sortie, au fur et à mesure que les problèmes diminuent. Nous serons sans doute encore un peu en retrait en Chine du fait de la longue ligne droite du circuit, une caractéristique similaire au tracé de Sakhir. Cependant, les améliorations que nous allons testées cette semaine permettront aux monoplaces propulsées par Renault de lutter aux avant-postes lors des courses qui suivront".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités