Calderón : La F1 est "plus facile" que la GP3 par certains aspects

partages
commentaires
Calderón : La F1 est
Par : Benjamin Vinel
31 oct. 2018 à 12:15

C'est un grand sourire qu'arborait Tatiana Calderón ce mardi, après son tout premier après-midi au volant d'une Formule 1.

Tatiana Calderón a eu l'opportunité de prendre le volant de la Sauber C37 sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, deux jours après le Grand Prix du Mexique. Pour cette journée de tournage promotionnel, la réglementation limitait la Colombienne de 25 ans à une distance de 100 kilomètres et à des pneus de démonstration Pirelli.

Calderón a donc parcouru 23 tours, soit 99 kilomètres du tracé de Mexico, avec un meilleur temps de 1'23"170, à sept secondes de la référence fixée par Charles Leclerc en 1'16"189 ce week-end – mais les gommes hypertendres utilisées par le Monégasque ce week-end sont incomparables aux pneus de démonstration employés par la pilote de développement Sauber. Cette dernière a été enthousiasmée par son expérience du jour, d'autant qu'elle a apprécié la présence d'une direction assistée : la Dallara dont elle a l'habitude en GP3 Series en est dépourvue.

Voir aussi :

"J'avais le cœur qui battait vite, surtout en voyant tant de caméras et en démarrant le moteur, mais l'équipe m'avait très bien préparée pour que je sache quoi faire à tout moment", commente Calderón. "C'était incroyable, un rêve devenu réalité. On ne peut pas décrire la sensation d'être dans une Formule 1. La première fois que j'ai accéléré, j'avais l'impression de jouer à la PlayStation tellement tout se passait vite."

"L'instruction était de prendre les choses pas à pas. Franchement, je n'ai pas eu de problème physique, ce qui signifie que la préparation physique est allée dans le bon sens. Par certains aspects, j'ai trouvé ça plus facile à manier que la GP3. J'espère pouvoir continuer de montrer qu'il n'y a pas de désavantage physique [pour les femmes]."

"Maintenant que ce jour est passé, je ne veux pas retourner à ma GP3, je veux rester ici ! J'espère pouvoir continuer à franchir des barrières et réaliser mon rêve d'atteindre la F1."

Éloge de Sauber

Les pontes de l'écurie Sauber, quant à eux, saluent le "travail fantastique" et l'attitude "professionnelle" de leur protégée.

"Elle a fait du bon travail", estime Beat Zehnder, team manager. "L'objectif de la journée était qu'elle apprenne à connaître la voiture et qu'elle améliore ses chronos. Elle a fait du travail fantastique." Directeur de l'ingénierie en bord de piste, Xevi Pujolar renchérit : "Nous avons fait des essais limités avec elle, et elle a prouvé être une professionnelle. Elle n'a pas eu le moindre problème, et c'est ce que nous attendions d'elle."

Lire aussi :

Comment Calderón peut-elle progresser à l'avenir ? "En s'habituant un peu plus au freinage", répond Pujolar, "et si nous pouvions faire deux jours d'essais, elle progresserait beaucoup. Mais c'est la première fois, et avec si peu de kilomètres, elle a été excellente. Entre une GP3 ou une F2 et une F1, les points de freinage sont très différents, surtout sur un tel circuit."

Calderón a néanmoins du pain sur la planche pour atteindre la Formule 1 en tant que titulaire, puisqu'elle n'a aucun point de Super Licence à son actif.

Propos recueillis par Luis Ramírez

Diapo
Liste

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
1/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
2/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
3/14

Photo de: Sauber F1 Team

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
4/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
5/14

Photo de: Sauber F1 Team

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
6/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
7/14

Photo de: Sauber F1 Team

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
8/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
9/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
10/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
11/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
12/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
13/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber

Tatiana Calderón, pilote de développement Sauber
14/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Article suivant
Photos - Marcus Ericsson moule son baquet IndyCar

Article précédent

Photos - Marcus Ericsson moule son baquet IndyCar

Article suivant

Räikkönen : La F1 se porterait mieux sans les "conneries" des médias

Räikkönen : La F1 se porterait mieux sans les "conneries" des médias
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , GP3
Pilotes Tatiana Calderon
Équipes Sauber
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités