Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les expérimentations d'Alfa Romeo avant Melbourne

L'équipe Sauber va débuter sa seconde saison sous le nom d'Alfa Romeo et a pour ambition de progresser dans la hiérarchie de la F1. Giorgio Piola et Matt Somerfield se penchent sur les évolutions de la monoplace vues pendant les essais hivernaux.

Technique - Les expérimentations d'Alfa Romeo avant Melbourne

Alfa Romeo Racing a testé à Barcelone une nouvelle variante de son aileron avant, qui semble se baser sur le concept introduit en 2019 privilégiant une faible traînée aérodynamique. Le design du plan horizontal principal est inversé, avec une section intérieure relevée pour faire passer le flux d'air, tandis que la partie extérieure plonge pour le limiter (le trait vert marque la forme de l'ancien design).

 

La forme et le montage des dérives ont également été optimisés pour en tirer parti. Ces changements sont certainement effectués pour réduire la sensibilité aéro de l'aileron avant, en réduisant la taille du vortex Y250 (autour des piliers de l'aileron). Ces changements permettent également d'améliorer la circulation du flux d'air autour du pneu avant.

 

Lors de la seconde semaine de tests, l'équipe a développé une version modifiée des "oreilles de lapin" désormais adoptées par une majorité des teams. Ces pièces aérodynamiques en forme de L aident à diriger le flux d'air sur cette section de la monoplace. L'interprétation qu'en fait Alfa Romeo est une version en deux parties, qui est également séparée en deux sur le plan horizontal.

 

Alfa Romeo avait conçu des ailettes visibles ci-dessus l'an dernier. Une aube supplémentaire était apparue à l'arrière de cette pièce (flèche rouge), séparée en deux parties sur sa section supérieure. Cette solution aide à guider le flux d'air vers l'assemblage des déflecteurs latéraux de manière plus efficace.

 

L'équipe a brièvement essayé une nouvelle configuration de piliers sur l'aileron arrière à Barcelone, qui arborait un design bien plus épais en forme de cou de cygne (à gauche) que ceux vus sur la C39 auparavant (à droite). Presque aussi hauts que le système d'activation du DRS placé en son centre, ces piliers sont censés permettre à l'équipe de trouver un gain aérodynamique supplémentaire sur toute la largeur de l'aileron, voire d'augmenter l'efficacité du DRS.

 

Il est important de noter également la manière avec laquelle l'équipe a réduit la hauteur des dérives à l'extérieur, de manière à adoucir le vortex et à réduire la traînée aérodynamique.

 

Alfa a également introduit un nouveau capot moteur durant la deuxième semaine de tests. Il a un design similaire à celui utilisé lors de certaines courses l'an dernier, et il ne possède pas un aileron vertical sur toute sa longueur, mais un plus petit sur l'arrière du capot, où se situe le numéro. En comparaison, ci-dessous, celui utilisé lors de la première semaine d'essais.

 

partages
commentaires
Ricciardo présente son casque pour la saison 2020

Article précédent

Ricciardo présente son casque pour la saison 2020

Article suivant

Ocon : "J'ai confiance en la FIA"

Ocon : "J'ai confiance en la FIA"
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021