Formule 1
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
29 août
-
01 sept.
EL1 dans
10 jours
05 sept.
-
08 sept.
EL1 dans
17 jours
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
31 jours
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
38 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
51 jours
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
66 jours
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
73 jours
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
87 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
101 jours
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Comment Hamilton a réglé ses problèmes de départs

partages
commentaires
Technique - Comment Hamilton a réglé ses problèmes de départs
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
Traduit par: René Fagnan
15 nov. 2016 à 12:55

La lutte pour le titre mondial de Formule 1 entre dans sa dernière ligne droite et l’écurie Mercedes AMG fait tout en son pouvoir pour assurer la parité entre ses deux pilotes.

Pour le Grand Prix du Brésil, les ingénieurs avaient modifié le volant de la Mercedes W07 de Lewis Hamilton afin que ce dernier parvienne à réaliser un meilleur départ.

Les départs arrêtés n’ayant pas été son point fort cette saison, Hamilton a donc dû respirer un peu mieux quand il a appris que le départ de la course brésilienne serait donné derrière la voiture de sécurité.

Au début de la saison, et afin de simplifier les procédure des départs, la FIA a exigé que les pilotes ne manipulent qu’une seule palette au volant. Cela a toutefois introduit une part d’incertitude, car la qualité et l’efficacité des départs étaient alors placées entre les mains des pilotes.

On a d’ailleurs vu Hamilton perdre six places au moment du départ du Grand Prix du Japon à Suzuka. Cette mésaventure a incité le Britannique à passer plusieurs heures avec ses ingénieurs dans le simulateur de Mercedes à Brackley dans le but de trouver une solution. Le résultat a été de modifier la taille et la forme des palettes de changements de vitesses et d’embrayage.

Sur cette illustration, on peut noter la nouvelle forme de la palette qui sert à monter les rapports (flèche de droite). Elle est aussi un peu plus éloignée de la palette d’embrayage, dont la surface a aussi été modifiée (flèche de gauche), passant d’une surface lisse à une en coin de forme triangulaire. Ceci peut paraître bien futile, mais ces modifications sont cruciales, car la sensibilité au point de friction peut être grandement améliorée par ces menus détails.

Chaque pilote a ses préférences et ses petites habitudes. Les boutons placés sur les volants diffèrent d’un pilote à l’autre dans une même écurie. La forme même des volants peut varier. Cette vidéo montre les différences qui existent entre les volants de Nico Rosberg et de Lewis Hamilton.

Article suivant
Wolff - Le "show Verstappen" a éclipsé le meilleur résultat de Mercedes en 2016

Article précédent

Wolff - Le "show Verstappen" a éclipsé le meilleur résultat de Mercedes en 2016

Article suivant

Pneus - Rosberg et Hamilton à armes égales pour la finale

Pneus - Rosberg et Hamilton à armes égales pour la finale
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Auteur Giorgio Piola
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu