Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Comment Red Bull a exploité une idée de Mercedes

Dans cette première partie qui revient sur le Grand Prix de Chine, Giorgio Piola et Matt Somerfield se penchent sur les évolutions de Red Bull, Ferrari et McLaren.

Technique - Comment Red Bull a exploité une idée de Mercedes
Charger le lecteur audio

Red Bull

Red Bull souffre toujours d’un manque de performance de son unité de puissance Renault, le motoriste ayant dépensé le moins de jetons en vue de 2016, avec 7 utilisés sur 32 possibles. Pas découragé et sachant qu'elle verrait une hausse significative des performances quand Renault introduira son V6 amélioré au Canada, l'écurie autrichienne continue de bousculer l’ordre établi.

Il pourrait aussi être argué que nous n’avons pas encore vu son plein potentiel lors des manches d’ouverture aussi, car elle cherche à garder les mêmes composants de l’unité de puissance pour les six premières manches afin de s’aligner avec l’amélioration, peut-être même en réduisant la performance globale pour maximiser la fiabilité.

Red Bull pousse encore fort côté châssis, en faisant des pas en avant incrémentaux pour apporter de l’appui aérodynamique efficient. En Chine, ils ont testé quelque chose tout droit sorti des pages des cahiers de Mercedes, avec l'idée d'une bande dentelée qui est ajoutée au flap de l’aileron avant afin d’améliorer sa fenêtre de fonctionnement.

Red Bull a pris cette idée et a ajouté sa propre patte, avec des dent placées sur l’avant-dernier flap, comme Mercedes. Mais dans ce cas de figure, le flap a aussi été traité avec une bande dentelée. Ces dentelures perturbent le flux d’air, le faisant se déclencher à différentes longueurs, car il quitte le bord de fuite en déplaçant son point de séparation à l’arrière du flap. 

L’aileron n’était pas utilisé pendant les qualifications ou la course, l’équipe étant satisfaite de son rythme dans une configuration connue et des réglages qui apporteraient un meilleur résultat. À la place, il sera étudié plus en détails à Sotchi.

Détails de l'arrière de Red Bull Racing RB12

Un détail sympathique mais pas nécessairement nouveau sur la RB12 capturé et pointé dans cette image est la plaque d’appui qui aide à contrôler le comportement du diffuseur dans le canal extérieur.

Ferrari

La Scuderia Ferrari ne proposait pas grandes innovations sur sa SF16-H en Chine. On s’attend à ce que l’écurie italienne dévoile ses nouveautés en Espagne. L’attention fut portée sur la personnalisation des réglages pour Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, surtout en ce qui concerne les freins.

Le circuit de Shanghai n’était pas aussi exigeant que celui de Bahreïn pour les freins, ce qui a incité Ferrari à revenir à des disques ne possédant que 850 à 900 perforations de refroidissement au lieu de 1200. La différence est facile à constater, car le disque utilisé en Chine ne possède que quatre perforations latérales, tandis que celui employé au Bahreïn en possédait cinq disposées en chevrons. Cette disposition en chevrons permet au disque de ne pas se briser s’il est surchauffé.

Ferrari a aussi expérimenté des tambours de freins possédant différentes solutions de refroidissement, qui permettent d’évacuer la chaleur et de la dissiper dans les roues.

Des disques de freins

McLaren

McLaren a apporté un petit changement au-dessous de son museau en Chine, plaçant un aileron de requin inversé sur la ligne centrale de la voiture. Ferrari a utilisé un design similaire, bien que pas aussi prononcé que celui de Woking, les deux servant à contrôler la façon dont le flux d'air converge sous le museau.

Le développement améliorera probablement la façon dont ce même flux d'air interagit avec les Vortex Y250 et les déflecteurs, améliorant celle dont la voiture fonctionne - particulièrement dans les courbes à vitesse lente ou moyenne.

Détail de l'aileron avant de la McLaren MP4-31
Détail de l'aileron avant de la McLaren MP4-31

Photo de: Giorgio Piola

partages
commentaires
Red Bull veut perturber le duel entre Mercedes et Ferrari
Article précédent

Red Bull veut perturber le duel entre Mercedes et Ferrari

Article suivant

Mercedes pense que Ferrari a bridé son moteur à Shanghai

Mercedes pense que Ferrari a bridé son moteur à Shanghai
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021