Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Ferrari n’abandonne pas et continue de développer sa SF71H

partages
commentaires
Technique - Ferrari n’abandonne pas et continue de développer sa SF71H
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
10 oct. 2018 à 11:15

Si ses espoirs de remporter le titre mondial s’amenuisent à cause d’erreurs stratégiques, Ferrari ne baisse pas les bras et poursuit le développement de sa SF71H.

Plusieurs nouvelles pièces, comprenant notamment un aileron avant revu, ont fait leur apparition en Russie et ont été conservées pour le Grand Prix du Japon. À Suzuka, les SF71H ont aussi eu droit à une nouvelle cloison d’écope de frein avant.

Lire aussi:

Cette cloison possède deux arêtes dirigées vers l’avant et qui réalignent les flux d’air provenant de l’aileron avant modifié. Les flux sont désormais mieux groupés en direction de l’arrière de la monoplace.

La Scuderia Ferrari a choisi d’équiper ses SF71H d’un aileron arrière générant moins d’appui qu’à l’habitude. L’équipe italienne a aussi essayé un nouveau concept pour l’orifice enfermé et situé devant les pneus arrière.

Comparaison des planchers de la Ferrari SF71H, Suzuka

Comparaison des planchers de la Ferrari SF71H, Suzuka

Photo de: Giorgio Piola

Cet orifice, alimenté par les autres placés devant lui, contrôle la dispersion de l’air causé par la rotation et la déformation des pneus sous les contraintes physiques. Lorsque les pneus se déforment, ils modifient la trajectoire des filets d’air qui se dispersent au lieu d’alimenter le diffuseur.

Les orifices du fond plat alignent les flux d’air afin qu’ils percutent moins durement les pneus arrière. Ils créent aussi une sorte de jupe aérodynamique qui scelle les bords inférieurs du diffuseur.

Pour le Grand Prix du Japon, Ferrari a reculé l’orifice le plus en arrière pour qu'il rejoigne l’arête verticale du fond plat (illustré en jaune et par les flèches).

Il s’agit de la première modification apportée par Ferrari à ce type de fond plat qui fut introduit au Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone. On croit que Ferrari tente d’optimiser l’écoulement des flux d’air à cet endroit stratégique de la voiture.

Cette nouveauté a été testée lors des essais libres de vendredi au Japon. Une fois les données analysées et si cette modification apporte les gains espérés, ce fond plat sera très probablement utilisé à nouveau.

 
Article suivant
Essais de départ : avantage maintenu pour les premiers de la grille

Article précédent

Essais de départ : avantage maintenu pour les premiers de la grille

Article suivant

Briatore : Vettel est trop obsédé par les victoires

Briatore : Vettel est trop obsédé par les victoires
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Auteur Giorgio Piola