Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - L'ailette sur le splitter de la Ferrari SF16-H

Au moment de l’inspection technique de la FIA, la Scuderia Ferrari avait replacé son ailette de splitter sous le châssis de la SF16-H.

Technique - L'ailette sur le splitter de la Ferrari SF16-H
Charger le lecteur audio

On sait que Ferrari a effectué un essai de cette ailette lors des essais libres du Grand Prix des États-Unis à Austin la semaine passée.

Malheureusement, son utilisation a été écourtée lorsque Sebastian Vettel a escaladé brutalement le vibreur de l'avant-dernier virage, en essayant de garder le contrôle de la voiture à une main tout en tenant un rétroviseur dans l'autre qui s'était détaché.

Comparaison étrave et ailes de chauve-souris , ancien et nouveau, Ferrari SF16-H, GP du Japon
Comparaison des splitters et des ailes de chauve-souris, anciens et nouveaux, Ferrari SF16-H, GP du Japon

Photo de: Giorgio Piola

Cette ailette remplace plusieurs solutions vues au cours de la saison, notamment les ailettes de châssis vues à Silverstone (à gauche) ainsi que l’aile de chauve-souris essayée au Japon (à droite).

L'avant de la McLaren MP4-31, GP d'Allemagne
L'avant de la McLaren MP4-31, GP d'Allemagne

Photo de: Giorgio Piola

On remarque que l’ailette Ferrari ressemble beaucoup à celle introduite par McLaren en Allemagne (ci-dessus), elle-même inspirée de l’ailette utilisée par Red Bull Racing depuis le début de la saison.

Ferrari SF16-H
Ferrari SF16-H

Photo de: Giorgio Piola

Ces éléments, combinés aux aubes directrices ou au splitter, ont pour but de créer des vortex qui aident à repositionner le vortex Y250 lorsqu’il glisse vers l’arrière de la SF16-H.

Il est intéressant de noter que Ferrari a testé trois solutions différentes jusqu’ici afin de déterminer ce qui marchera le mieux l’an prochain, car les changements seront majeurs.

D’abord, le nez de la voiture sera plus long de 200mm. Sa longueur minimale passera de 850 à 1050mm, ce qui aura un effet déterminant sur la relation entre le nez et la section neutre de l’aileron avant, modifiant la façon dont les flux d’air sont structurés sous le nez et le châssis. Second point, la forme en deltoïde de la section neutre pourra modifier la vélocité et la direction du vortex Y250. Troisièmement, les déflecteurs agrandis auront un effet sur le sillage des pneus avant et leur influence sur les flux d’air tout autour.

Pour terminer, le splitter sera plus court de 100mm, ce qui permettra de faire rouler les voitures avec un angle d’attaque plus élevé et ce qui modifiera aussi son interaction avec le flux d’air qui passera sous la voiture, au-dessus et en-dessous du plancher.

Tous ces changements auront un effet sur la circulation de l’air tout autour des voitures, ce qui modifiera sans aucun doute le centre de pression aérodynamique. Les ingénieurs doivent donc maintenant revoir le design de certaines composantes des bolides.

partages
commentaires
Hamilton ne prendra pas "plus de risques que d'habitude"
Article précédent

Hamilton ne prendra pas "plus de risques que d'habitude"

Article suivant

Vettel - Ferrari a "toujours une chance de gagner" en 2016

Vettel - Ferrari a "toujours une chance de gagner" en 2016
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021