Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Le milieu de grille poursuit son développement

La bataille est particulièrement serrée cette année en milieu de peloton, avec plusieurs équipes en mesure d'aller marquer des points. C'est pourquoi il est important pour Haas, Renault et Manor de poursuivre leur développement.

Technique - Le milieu de grille poursuit son développement
Charger le lecteur audio

Haas

Haas a pris un départ sans précédent pour sa carrière en Formule 1. Malheureusement Esteban Gutiérrez a connu de la malchance mais l'équipe peut se consoler avec les solides performances de Romain Grosjean lors des premières manches.

Cependant, la Chine et la Russie se sont avérées plus difficiles, pas seulement parce que la pression des pneus obligatoire déterminée par Pirelli a eu un effet, mais parce que les choix de réglages faits pour aller chercher la performance sur le circuit limité à l’avant de Shanghai a aussi envoyé l'équipe dans un cul-de-sac compliqué.

Pas découragée par ces problèmes, des changements sur l’arrière de la voiture à Barcelone ont répondu aux changements effectués sur l’aileron avant de la VF-16 lors des dernières courses.

Aileron arrière

Détails de l'aileron arrière de la Haas F1 Team VF-16
Détails de l'aileron arrière de la Haas F1 Team VF-16

Photo de: XPB Images

Le nouvel aileron arrière n’est pas énormément différent de la précédente spécification mais devrait offrir de l’équilibre supplémentaire à la configuration actuelle. Une fente de gradient supplémentaire peut être trouvée dans la plaque d’extrémité (cerclée en jaune), fournissant un flux d’air supplémentaire à l’intérieur pour permettre d’utiliser un angle d’attaque plus important.

À la base de la plaque d’extrémité, les stries qui sont utilisées pour assister le diffuseur ont été modifiées aussi, avec trois petites encoches (en vert) ajoutées à l’avant de la plaque pour améliorer la performance de celles situées après.

Détails du monkey seat de la Haas F1 Team VF-16
Détails du monkey seat de la Haas F1 Team VF-16

Photo de: Giorgio Piola

Cela s’est accompagné d'un monkey seat revu pendant certaines séances d’essais libres. Le nouveau design était testé pour la configuration Monaco et il possède de nombreuses nouvelles lames horizontales supplémentaires, alors que les plaques d’extrémité sont allongées, ces deux éléments aidant à guider le panache de l’échappement plus efficacement car il est projeté sous l’aileron arrière.

Renault

Comparaison des ailerons arrière de la Renault Sport F1 Team R.S.16
Comparaison des ailerons arrière de la Renault Sport F1 Team R.S.16

Photo de: Giorgio Piola

Un nouvel aileron arrière était disponible en Espagne, qui comprend un plan principal modifié (en vert, dans la bulle), avec dans le design précédent quelque chose que l’équipe utilise depuis l’époque Lotus.

Le nouveau design comprend un bord d’attaque bien moins profond, avec juste un petit renfoncement vers le séparateur central. Le changement a aussi entraîné un nouveau dessin du pilier qui a maintenant un bord d’attaque droit (voir la marque jaune).

Détails de l'arrière de la Renault Sport F1 Team R.S.16
Détails de l'arrière de la Renault Sport F1 Team R.S.16

Photo de: Giorgio Piola

Pour accompagner le courant thermique du panache de l’échappement et le flux d’air situé autour, un monkey seat a aussi été utilisé par Renault. Son design varie par rapport à beaucoup d’équipes sur la grille avec des plaques d’extrémité particulièrement longues. C’est en premier lieu en raison de l’échappement du wastegate utilisé par Renault, qui a seulement une seule sortie, alors que la tendance est à deux sorties.

Le monkey seat devrait fournir de l’équilibre supplémentaire pour le pilote car sans lui, le flux d’air pourrait être instable sur l’aileron arrière en raison de l’angle d’attaque.

Manor

La Manor MRT05 a subie quelques évolutions en Espagne, comme c’est le cas depuis le début de la saison.

Aubes de dérivation 

Détails des aubes directrices de la Manor Racing MRT05
Détails des aubes directrices de la Manor Racing MRT05

Photo de: XPB Images

Les aubes de dérivation, fixées sous l’avant de la coque, visent à maximiser la quantité d’air qui s’engouffre sous le devant de la monoplace. La forme de ces aubes a été revue sur la Manor. Le bord d’attaque, relativement plat auparavant, a été incurvé. Ceci modifie la forme et la pression du flux d’air qui circule vers l’arrière de la voiture.

Déflecteurs

Comparaison des déflecteurs de la Manor Racing MRT05
Comparaison des déflecteurs de la Manor Racing MRT05

Photo de: Giorgio Piola

Comme les aubes de dérivation, les déflecteurs latéraux ont été modifiés afin de générer des structures de flux d’air plus efficaces. L’ancienne version est montrée dans la bulle. On remarque maintenant une fente à son sommet avant ainsi qu’une autre à l’arrière. Ces fentes servent à aider le flux d’air à passer d’une zone de pression à une autre, ce qui améliore son efficacité vers l’arrière de la voiture.

Aileron arrière et monkey seat

Détails de la Manor Racing MRT05
Détails de la Manor Racing MRT05

Photo de: Giorgio Piola

L’aileron arrière a été passablement retouché afin de fonctionner à son plein potentiel sur le Circuit de Catalunya. Le plan principal a été revu (illustré en vert). La partie centrale a été incurvée afin de générer plus d’appui aérodynamique. Afin de réduire la traînée que ce changement peut provoquer, le bord de fuite du volet supérieur a été doté d’une fente en forme de V (en rouge).

Pour contrebalancer l’angle d’attaque plus élevé, le monkey seat a été aussi revu afin d’aider à aspirer les jets d’échappement et le flux d’air du diffuseur vers le haut. Sa petite dérive (en bleu) a été agrandie, et un petit volet (en jaune) a été ajouté au-dessus des deux déjà présents.

partages
commentaires
Berger - Trop tôt pour dire si Verstappen égalera les plus grands
Article précédent

Berger - Trop tôt pour dire si Verstappen égalera les plus grands

Article suivant

Monaco 2006 - Premier podium de Red Bull, Horner dans la piscine !

Monaco 2006 - Premier podium de Red Bull, Horner dans la piscine !
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021