Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les 12 changements clés sur la McLaren MP4-31

Nos experts techniques Giorgio Piola et Matt Somerfield donnent leur premier verdict au sujet de la nouvelle McLaren-Honda MP4-31, présentée ce dimanche.

Technique - Les 12 changements clés sur la McLaren MP4-31

En dépit d’une saison 2015 très décevante, McLaren et ses pilotes restent optimistes pour que les choses soient très différentes cette année. Les problèmes avec le package de l’an passé étaient fondamentaux, et le besoin d’effectuer des modifications extrêmement important. Il semble ainsi logique de suggérer qu’un gros pas en avant puisse être franchi pour cette saison.

Lors de sa présentation en ligne, McLaren a évoqué une voiture faite de "toutes nouvelles innovations", même si peu de détails ont finalement été expliqués. Voici les points clés qui ont retenu notre attention.

1. Les bords de l’extrémité du nez ont une forme toujours très prononcée, mais toutefois atténuée par l’utilisation du système S-duct.

2. Comme sur les autres voitures présentées à ce jour, l’aileron avant est une reproduction de celui de la saison dernière et pourrait être revu avant Melbourne.

Flèche rouge : la MP4-31 pourrait ne pas être totalement nouvelle, mais il y a quelques détails importants. Un petit conduit a été placé devant les montants de l’aileron avant, permettant d’avoir une circulation de l’air depuis l’extérieur vers l’intérieur de la surface. C’est un élément important, compte tenu de la longueur de ces montants et du contrôle nécessaire de la circulation de l’air.

3. Le conduit de frein avec un design en V est conservé par McLaren, qui y voit clairement les bénéfices que cela apporte en matière de circulation de l’air autour du pneu. Cependant, comme Mercedes l’a déjà fait l’année dernière, l’équipe a ajouté un autre conduit sur celui-ci.

 

Détails de la McLaren MP4-31
Détails de la McLaren MP4-31

Photo by: McLaren

4. La prise d’air pour le S-duct, sous le nez, a été élargie, ce qui devrait permettre d’avoir une meilleure circulation d’air pour passer à travers le S-duct et jusque la surface supérieure, via l’inclinaison présente sur le haut du museau.

5. Le bras de direction a été monté devant le triangle de suspension avant. Cela réduit l’obstruction et augmente la surface avec laquelle l’équipe peut agir pour améliorer le flux d’air.

6. L’équipe a conservé le "blown axle" (axe de roue soufflé) qui emprunte l’air depuis le conduit de frein et permet de contrôler la manière dont le pneu est alimenté en air.

7. Le bras supérieur arrière du triangle de suspension est placé bien plus haut que la section avant, laissant penser que l’équipe recherche un gain aérodynamique à cet endroit. C’est une nouvelle solution imaginée par McLaren, qui n’a vraisemblablement pas été vue ailleurs pour le moment.

 

Détails de la McLaren MP4-31
Détails de la McLaren MP4-31

Photo by: McLaren

8. La forme du ponton, l’entrée d’air et les éléments aérodynamiques sont tous très similaires à ce qu’il y avait sur la précédente McLaren.

9. Les encoches introduites sur le fond plat lors du Grand Prix de Singapour l’année dernière sont présentes sur la version de la voiture présentée officiellement, mais c’est un domaine qui continue à intéresser les équipes et pourrait de nouveau évoluer.

10. La partie arrière des pontons et le capot moteur semblent relativement inchangés, confirmant que Honda est bel et bien resté fidèle à sa philosophie de "taille zéro" pour son unité de puissance.

11. McLaren est revenu à une géométrie de suspension standard à l’arrière pour 2016, après avoir utilisé un concept "butterfly" en 2014 puis un système de contrepoids en 2015. Le boîte de vitesses a également été re-dessinée, modifiant le placement des fixations de la suspension.

 

La suspension arrière "papillon" (butterfly) de la McLaren MP4-29 de 2014
La suspension arrière "papillon" (butterfly) de la McLaren MP4-29 de 2014

Photo by: Giorgio Piola

12. Comme pour les monoplaces propulsées par un V6 Ferrari et Mercedes, l’unité de puissance Honda utilisera deux tuyaux d’échappements wastegate, ici de chaque côté de l’échappement principal. Cependant, ce qui attire l’attention reste l’inspiration d’un concept vu chez Toro Rosso, avec une intersection entre l’échappement principal et le montant central de l’aileron arrière. Cela apporte non seulement de la stabilité à la structure, mais agit également comme un stabilisateur pour la sortie de l’échappement.

 

Le montant de support de l'aileron arrière de la Toro Rosso STR10 rencontre l'échappement
Le montant de support de l'aileron arrière de la Toro Rosso STR10 rencontre l'échappement

Photo by: Giorgio Piola

partages
commentaires
Essais de Barcelone, mode d'emploi

Article précédent

Essais de Barcelone, mode d'emploi

Article suivant

Celis - Être le premier en piste est une "marque de confiance" de Force India

Celis - Être le premier en piste est une "marque de confiance" de Force India
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021