Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les écopes de freins avant de la Toro Rosso

Le circuit Hermanos Rodriguez de Mexico City pose de nombreux défis techniques aux écuries de Formule 1.

Le plus important est que l’air y est raréfié, puisque le tracé est situé à une altitude de 2285m au-dessus du niveau de la mer.

Ainsi, le moteur, l’aérodynamique et le refroidissement doivent être optimisés à fond, et certaines carrosseries présentent des ouvertures et des échancrures jamais vues auparavant cette saison.

Pour ce Grand Prix du Mexique, l’écurie italienne Toro Rosso a effectué un autre changement sur les écopes de freins de ses STR11. On note que les entrées d’air ont été beaucoup agrandies, comme ce fut le cas l’an dernier.

D’ordinaire, les écopes de freins des Toro Rosso ne possèdent pas de cloisons internes. L’air est capté entre la cloison verticale et le flanc du pneu. Si cela réduit un peu le refroidissement, cela apporte néanmoins un gain aérodynamique. Les cloisons verticales ont donc été supprimées afin de diriger encore plus d’air vers les freins.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Équipes Toro Rosso
Type d'article Analyse
Topic Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola