Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les freins sous le feu des projecteurs

Le Red Bull Ring a mis l'accent sur la performance au freinage pendant le Grand Prix d'Autriche, avec des équipes devant faire de leur mieux pour les faire durer, comme Giorgio Piola et Matt Somerfield l'expliquent.

Technique - Les freins sous le feu des projecteurs

La température des freins et des pneus est un facteur crucial dans la performance d'une voiture de course et une chose sur laquelle Mercedes s'est beaucoup concentré depuis maintenant quelques temps.

Par exemple, lors des sept premières courses, l'équipe a utilisé sept configurations différentes d'entrée de freins avant, après que la course de Rosberg a failli être compromise par un débris coincé dans cette entrée en Australie.

Pour l'Autriche, l'équipe a choisi un tambour de frein complètement ouvert, laissant le disque et l'étrier exposés afin que la chaleur puisse être rejetée par la face de la roue plus rapidement mais avec moins de précision.

Renforcement de la suspension arrière de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Renforcement de la suspension arrière de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

XPB Images

La casse de suspension de Rosberg pendant les EL3 n'a pas seulement mis beaucoup de stress sur l'équipe pour préparer la voiture pour les qualifications, mais a aussi conduit à des changements ad hoc sur les deux voitures. Un renforcement en carbone a été placé sur les triangles à l'endroit où ils avaient précédemment cédé, et entouré de scotch pour tenir en place.

Perdu dans le débat entourant l'accrochage du dernier tour, se trouve le fait que le dernier relais de Rosberg a été compromis par les dégâts subis plus tôt dans la course lorsqu'il a collecté des débris en provenance du pneu de la voiture de Vettel.

Même s'ils n'étaient pas aussi sérieux que les dégâts subis par Hamilton lors de sa collision du premier tour avec Bottas à Bahreïn, qui a été calculé comme coûtant au Britannique près d'une seconde au tour, cela a tout de même eu un impact significatif sur les temps au tour et l'usure du pneu.

Cela a probablement annulé l'écart entre le supertendre chaussé par Rosberg et le tendre monté par Hamilton, permettant à ce dernier de revenir.

Ferrari

Les freins avant de la Ferrari
Les freins avant de la Ferrari

Giorgio Piola

Comme Mercedes, Ferrari a changé de tactique concernant les conduits de freins en Autriche, pas seulement en raison de son appréhension concernant la durée de vie des freins mais en raison de sa tactique habituelle de chauffage des moyeux sur la grille afin d'élever la température et la pression du pneu.

Avec le changement de protocole pour la mesure de la pression, cela a rendu cette astuce inutile et donc Ferrari n'a pas chauffé le tambour de frein et les composants de la façon normale. Cependant, l'équipe a ouvert la fin du tambour de frein pour permettre à la chaleur générée par les freins de s'échapper par la face avant plus rapidement.

Ferrari a de nombreuses évolutions aérodynamiques prévues pour Silverstone, en réutilisant de nombreuses pièces que nous avons déjà vues sur d'autres circuits cette saison alors que l'équipe cherchait ses réglages optimaux autour du Red Bull Ring.

Cependant, l'écurie a introduit une évolution pour le moteur thermique, dépensant ainsi un autre de ses jetons de développement. Cela a coïncidé avec un nouveau mélange de carburant développé par le partenaire technique de Ferrari, Shell, afin d'améliorer la performance et l'économie de carburant.

Red Bull

L'aileron avant de Red Bull Racing
L'aileron avant de Red Bull Racing

Giorgio Piola

Red Bull Racing a finalement admis avoir muni sa RB12 d’un nez raccourci depuis le Grand Prix du Canada.

Ce nouveau nez est plus court de seulement 15 mm, ce qui le rend presque identique au précédent. En revanche, il possède une influence sur l’écoulement de l’air sous la voiture et, plus important, il modifie son interaction avec le plan neutre de l’aileron avant, situé juste en dessous.

Force India

Aileron avant de la Force India VJM09, en Autriche
Aileron avant de la Force India VJM09, en Autriche

Photo de: Giorgio Piola

La version B de la Force India a été la révélation de la saison. Son introduction au Grand Prix d’Espagne a permis aux VJM09 de gagner plusieurs places sur la grille de départ. L’écurie indienne a continué à développer sa monoplace, dévoilant un nouvel aileron avant en Autriche.

Les deux volets supérieurs ont été raccourcis et leurs extrémités ont été revues afin de modifier leur influence sur le vortex Y250, généré par la section courbée et la jonction du plan neutre situé juste en amont. La longueur normale des volets est illustrée en jaune.

Haas

Fait intéressant, pour sa première saison en F1, l’écurie américaine Haas a décidé de munir ses VF-16 d’un essieu avant soufflé, fort complexe. Toutefois, elle l’a masqué pour la première fois de l’année en Autriche.

Nous avions entendu parler de cette stratégie plus tôt durant la saison, car certaines écuries, y compris Haas, songeaient à masquer l’essieu à Bakou à cause des températures de freins qui risquaient d’être difficiles à maîtriser sur ce tracé spécifique.

Conduit de frein de la Haas VF-16
Conduit de frein de la Haas VF-16

Photo de: Giorgio Piola

Un encart en fibre de carbone (indiqué par la flèche) empêche le flux d’air, généré par l’écope de frein, de ressortir par ce tube vide. En Autriche, l’écope de frein, de forme inchangée, souffle une plus grande quantité d’air pour refroidir les freins, car ces derniers sont fortement sollicités sur le Red Bull Ring, avec des freinages rapprochés, espacés par de courtes lignes droites.

partages
commentaires
Propos sur Hamilton - L'étonnant rétropédalage de Lauda
Article précédent

Propos sur Hamilton - L'étonnant rétropédalage de Lauda

Article suivant

9 infos à savoir sur le Grand Prix de Grande-Bretagne

9 infos à savoir sur le Grand Prix de Grande-Bretagne
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021