Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les modifications majeures apportées à la Mercedes W08

Dès son dévoilement, la Mercedes W08 était déjà une monoplace extrêmement complexe, mais elle l’est devenue encore plus lors de son apparition dans le paddock du circuit de Barcelone.

Les changements et modifications apportés à la voiture sont majeurs, et on les retrouve un peu partout, du nez à l’aileron arrière.

Voyons ce qui a changé sur la voiture allemande.

Avant de la Mercedes AMG F1 W08

Malgré la présence d’artifices qui détournent l’attention, la première chose à noter est le nez plus étroit (indiqué par la flèche rouge), ce qui a nécessité de subir un nouveau crash-test.

Réduire la largeur du nez sert à profiter d’un avantage aérodynamique, dont l’implantation de cette sorte de jupe aux aubes de déviation (illustrée en jaune).

Cette jupe débute très en avant de la monoplace et crée une dérive qui glisse sous le nez, ce qui améliore le rendement des aubes et des ailes de chauve-souris, situées sous le châssis.

Avant de la Mercedes AMG F1 W08

Cette vue arrière montre la complexité de cette jupe, une modification radicale apportée à la W08, et qu’on ne retrouve sur aucune autre voiture de F1.

La surface inférieure presque plane de cette jupe sert sans doute à former les flux d’air de façon à améliorer leurs interactions avec les dérives latérales et le vortex Y250 qui provient du plan neutre de l’aileron avant et ses sections externes.

Les ailes de chauve-souris, vues lors des premières courses de la saison, ont été conservées. Toutefois, le capteur de garde au sol, normalement fixé sous le châssis, n’était pas en place lors de l’inspection technique.

Avant de la Mercedes AMG F1 W08

L’autre modification notoire touche les supports de caméras de télévision de la FOM. Ces nouveaux supports éloignent les caméras du flanc du nez vers l’espace qu’elles occupaient précédemment avec le museau plus large.

Les supports servent donc de ponts entre le nez aminci et l’emplacement exigé des caméras. Ces supports possèdent une forme aérodynamique qui améliore l’écoulement de l’air autour des triangles supérieurs de la suspension.

Avant de la Mercedes AMG F1 W08

Une autre modification, cette fois un peu moins importante, touche l'espèce de corne qui termine le triangle supérieur de suspension. La forme de la petite ailette a été modifiée et on note la présence d’une fente qui va légèrement modifier l’écoulement de l’air qui circule autour du pneu avant.

Déflecteur de la Mercedes AMG F1 W08

Les dérives latérales, déjà complexes, ont été encore modifiées avec l’ajout de trois petites cloisons verticales sur son rebord échancré (indiquées par les flèches rouges).

Ces cascades en forme de ‘r’ ressemblent à celles utilisées par les autres écuries sur les ailerons avant. Elles servent à donner une impulsion brève, mais puissante aux flux d’air afin de mieux les rediriger.

Fond plat arrière de la Mercedes AMG F1 W08

La section du fond plat située juste devant les pneus arrière a aussi été modifiée. La petite poutre triangulaire habituelle (en inséré) a été abandonnée et remplacée par une petite arche profilée (indiquée par la flèche rouge) et une volute détachée (illustrée en jaune).

T-wing de la Mercedes AMG F1 W08

L’aileron de requin fixé au capot moteur a aussi été révisé et allongé vers l’arrière au point de toucher le T-wing. Ceci a été effectué dans le but d’améliorer l’efficacité de l’aileron de requin, mais aussi de le rigidifier, car la FIA impose désormais des tests de flexibilité plus sévères.

Aileron arrière de la Mercedes AMG F1 W08

Un monkey seat a été fixé à l’arrière ; celui-ci se distingue par un profil principal arqué et un petit volet secondaire placé au-dessus. On note aussi un changement apporté à l’aileron arrière, puisque le plan principal en forme de cuillère a été remplacé par un volet de forme plus conventionnelle.

Si ces changements sont facilement visibles, il est quasiment impossible de dire ce qui a été modifié sous la carrosserie. Mercedes AMG fait débuter une seconde unité de puissance ici en Espagne. Celle-ci a été modifiée pour des raisons de fiabilité et est certainement un peu plus légère que l’ancienne version.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Circuit Circuit de Barcelona-Catalunya
Équipes Mercedes
Type d'article Analyse
Topic Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola