Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les modifications qui ont aidé Mercedes à Monaco

Après un Grand Prix de Monaco particulièrement difficile en 2017, Mercedes avait avoué être "extrêmement inquiet" pour la course de cette année.

Tout le monde savait que la Mercedes W09, avec son empattement allongé, allait être en difficulté sur le tourniquet monégasque.

Les ingénieurs ont donc beaucoup travaillé pour améliorer la plateforme existante et certaines petites modifications ont aidé à rendre la monoplace allemande plus efficace dans cet environnement où elle n’est pas vraiment à l’aise.

Pour affronter ce circuit urbain où la vitesse moyenne est basse, le dessus des pontons de la W09 a été muni des six générateurs de vortex. Ces appendices aérodynamiques avaient été testés avec succès au préalable à Barcelone.

Courbées de façon agressive, ces minuscules ailettes ont été ajoutées pour améliorer l’enveloppe aérodynamique des pontons en retardant autant que possible la séparation des flux et en faisant travailler un peu plus durement les filets d’air qui s’écoulent à cet endroit.

Mercedes a grandement modifié les pontons de sa voiture cette saison en changeant l’emplacement de certaines pièces, comme les radiateurs et l’échappement, afin de cintrer encore mieux la carrosserie et d'améliorer l’efficacité aérodynamique générale. 

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

Tenter d’améliorer l’écoulement de l’air à l’intérieur de la voiture contribue parfois à réduire son efficacité générale. Au cours des six premiers Grands Prix de la saison, Mercedes s’est peut-être rendu compte que des améliorations devaient être apportées, et ces petits générateurs de vortex pourraient bien réapparaître lors des prochains Grands Prix si les exigences du circuit le réclament.

La vitesse moyenne lente à Monaco complique le refroidissement des organes mécaniques logés sous la carrosserie. C’est pour cette raison que les W09 ont été habillées d’un capot moteur de forme différente et munies d’une cheminée d’évacuation d’air chaud.

L’équipe allemande a aussi procédé à un changement majeur au niveau sa suspension avant samedi matin, après l'apparition de vibrations qui ont inquiété pilotes et ingénieurs.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Équipes Mercedes
Type d'article Analyse
Tags piola, technique
Topic Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola