Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Que cachent les mystérieuses arêtes des fonds plats ?

partages
commentaires
Technique - Que cachent les mystérieuses arêtes des fonds plats ?
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
4 nov. 2018 à 16:41

Le fond plat des monoplaces de Formule 1 est désormais l'objet d’intenses études aérodynamiques.

Il y a quelques semaines de cela, la Scuderia Ferrari a créé l’étonnement dans le paddock en dévoilant ses SF71H munies de fonds plats dotés de rangées de petites ailettes verticales. Ces arêtes, comme les orifices qu’elles alimentent, se situent dans une région du fond plat qui n’est pas clairement définie dans le règlement technique. L’article qui les concerne devait être corrigé, mais ne l’a jamais été.

Lire aussi :

Ces arêtes fortifient et redirigent les filets d’air qui s’écoulent le long du fond plat et pénètrent dans les orifices, ce qui accroît la force des vortex générés. Les vortex aident à sceller les bords du fond plat des turbulences créées par les pneus avant, ce qui améliore aussi le rendement du diffuseur arrière.

Les arêtes servent aussi à empêcher les débris de pneus de s’accumuler dans le nouvel orifice découpé juste devant le pneu arrière. L’équipe s’était aperçue de ce problème de débris lors des essais du Grand Prix du Japon.

Ferrari a testé ce fond plat modifié à deux reprises, à Austin et au Mexique, mais a décidé de ne pas l’utiliser en course, car ses avantages n’ont pu être clairement quantifiés. La Scuderia doit rapidement comprendre pourquoi les avantages de ce fond plat, vus en soufflerie, ne se retrouvent pas en piste.

Cette solution technique a toutefois vite été reprise par Red Bull Racing qui a muni ses RB14 d’arêtes semblables pour des essais libres du Grand Prix du Mexique.

Plancher de la Red Bull Racing RB14, GP du Mexique

Plancher de la Red Bull Racing RB14, GP du Mexique

Photo de: Giorgio Piola

Pas terriblement sophistiquées, mais vite produites, ces arêtes ont été fabriquées par prototypage rapide au Royaume-Uni, expédiées au Mexique, où elles ont été collées au fond plat.

Les ingénieurs de Red Bull Racing ont apparemment obtenu des résultats intéressants en CFD, et l’équipe a voulu savoir ce que ces arêtes pouvaient apporter en situation réelle. Elles furent donc montées sur un fond plat de la voiture de Max Verstappen.

La Ferrari SF71H possède trois fentes longitudinales le long du fond plat, contre seulement deux pour la RB14. Cette dernière ne dispose donc que deux deux rangées d’arêtes et non pas de trois comme la Ferrari. À l’arrière du fond plat, la Red Bull possède trois arêtes, comme la Ferrari.

Ce fond plat modifié ne fut testé que vendredi. Il sera intéressant de voir si Ferrari ou Red Bull Racing s’en servira en course d’ici la fin de la saison.

 
Article suivant
Vettel : Difficile de dire que la mort de Marchionne a eu un impact

Article précédent

Vettel : Difficile de dire que la mort de Marchionne a eu un impact

Article suivant

Diaporama - Tous les Champions du monde de l'Histoire de la F1

Diaporama - Tous les Champions du monde de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Giorgio Piola
Type d'article Analyse