Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Ricciardo et Verstappen divergent sur le monkey seat

partages
commentaires
Technique - Ricciardo et Verstappen divergent sur le monkey seat
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
Traduit par: Benjamin Vinel
30 oct. 2016 à 17:45

Les pilotes de Formule 1 peinent à trouver un bon équilibre sur le délicat circuit de Mexico ce week-end, ce qui a poussé Daniel Ricciardo à faire un choix intéressant pour disposer de plus d'appui aérodynamique.

Les deux pilotes Red Bull ont fait les essais libres du vendredi sans monkey seat, et tous deux ont peiné à tirer le meilleur de leur voiture sur un tour.

Tandis que Verstappen a choisi de conserver cette configuration, Ricciardo a préféré ajouter un monkey seat à partir des Essais Libres 3 pour davantage d'appui et un meilleur équilibre.

Lorsque Motorsport.com lui a demandé les raisons de cette décision, l'Australien a répondu : "Nous l'avons mis pour samedi afin d'essayer de me donner un peu plus d'appui."

"J'avais de meilleures sensations vendredi, mais en même temps, je pense que ça venait sûrement de la piste uniquement. Elle n'a pas progressé autant que nous nous y attendions, car nous avons l'air plus proches du rythme, mais en termes d'équilibre, j'étais satisfait vendredi. De plus, hier après-midi, la piste était meilleure qu'aujourd'hui."

"C'est un petit truc. Ça ne me coûte pas beaucoup de vitesse de pointe, c'est comme un peu d'appui gratuit, c'est pour ça que j'ai décidé de le prendre."

L'appui supplémentaire créé par le lien entre l'aileron arrière et le diffuseur que permet le monkey seat pourrait légèrement handicaper Ricciardo dans les longues lignes droites, mais devrait l'aider dans les virages, ne serait-ce qu'en permettant à l'arrière de la voiture d'être plus stable.

Ce meilleur équilibre pourrait s'avérer encore plus important en course, lorsque la gestion des pneus sera cruciale pour obtenir un bon résultat.

Le nez de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Le nez de la Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Photo de: Giorgio Piola

Une nouveauté remarquée dans les stands, devant le garage Mercedes, en EL3, c'est l'un des ailerons avant de rechange de Lewis Hamilton, qui est un aileron de développement 2017.

Bien sûr, l'équipe ne peut pas disposer d'une quantité de pièces illimitées sur place en raison du manque de place. Vu que l'équipe a testé l'aileron, il était logique qu'il reste là.

À moins que Hamilton ne subisse deux incidents qui endommagent son aileron de course et son premier aileron de rechange, il ne verra pas la lumière du jour, mais vu la différence drastique de cet aileron de développement par rapport à la spécification actuelle au niveau du flux d'air, il reste étrange de le voir ici.

McLaren MP4-31
McLaren MP4-31

Photo de: Giorgio Piola

McLaren a évalué son tambour de frein avant dans une configuration plus fermée lors des essais du vendredi, mais la sensibilité aux températures de ce samedi a contraint l'équipe à revenir à la configuration habituelle, ouverte.

Article suivant
Ocon chez Force India : la clé du marché des transferts ?

Article précédent

Ocon chez Force India : la clé du marché des transferts ?

Article suivant

Grosjean s'élancera des stands à Mexico

Grosjean s'élancera des stands à Mexico
Charger les commentaires