Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - La riposte de Mercedes à Suzuka

partages
commentaires
Technique - La riposte de Mercedes à Suzuka
Par :
19 oct. 2019 à 07:55

Mercedes a réalisé un exploit monumental au Japon, devenant la première écurie de l'Histoire de la Formule 1 à remporter six titres mondiaux consécutifs chez les pilotes et chez les constructeurs. C'est d'autant plus impressionnant compte tenu des changements de réglementation : Mercedes a su développer et s'adapter à diverses circonstances.

Cette saison ne fait pas exception : Mercedes a dû surmonter les progrès de ses rivaux, avec la renaissance de Ferrari depuis la trêve estivale – les bolides rouges concurrencent les Flèches d'Argent sur des circuits où l'on ne s'y attendait pas.

Lire aussi :

La W10 a bénéficié d'une évolution majeure au Grand Prix du Japon afin de rester dans la course à la victoire, évolution qui était prévue bien avant que l'écurie anglo-allemande ne perde l'avantage en matière de performance.

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

L'aileron avant de la Mercedes AMG F1 W10

L'aileron avant de la Mercedes AMG F1 W10
1/5

Photo de: Giorgio Piola

De minuscules détails aérodynamiques peuvent parfois avoir un impact non négligeable sur le reste de la voiture, surtout quand il s'agit de l'aileron avant. Pour le GP du Japon, c'est ce qu'a fait Mercedes : un petit "canard" a été ajouté à l'extérieur de la dérive. Non seulement le vortex créé au niveau du bord de fuite a un impact aérodynamique sur le reste de la voiture, mais la pression sur la surface de la dérive est également altérée, ce qui influence crucialement le lacet.

L'ancien déflecteur de la Mercedes AMG F1 W10

L'ancien déflecteur de la Mercedes AMG F1 W10
2/5

Photo de: Giorgio Piola

Cette zone a été développée à un rythme effréné sur les monoplaces actuelles, les écuries tentant constamment de trouver des solutions plus ou moins novatrices à leurs problèmes. La réglementation 2019, qui n'a certes pas grandement évolué de ce côté-là, a contraint les écuries à repenser leur approche ; n'importe quelle modification aérodynamique a un impact sur le reste. C'est pourquoi, quand nous voyons un changement à l'avant de la voiture, comme sur la Mercedes au Japon, cela coïncide souvent avec des altérations sur le reste de la monoplace.

Le déflecteur de la Mercedes AMG F1 W10 au GP du Japon

Le déflecteur de la Mercedes AMG F1 W10 au GP du Japon
3/5

Photo de: Giorgio Piola

Mercedes a modifié quasiment tous les éléments physiquement liés au déflecteur, ainsi que la partie extérieure avant du fond plat et les conditionneurs de flux d'air des pontons, afin de trouver davantage de performance aérodynamique malgré les turbulences engendrées par la roue avant.

Le déflecteur de la Mercedes AMG F1 W10 au GP du Japon

Le déflecteur de la Mercedes AMG F1 W10 au GP du Japon
4/5

Photo de: Giorgio Piola

[1] Le principal plan vertical et la lamelle qui traverse la partie supérieure du ponton entouraient précédemment le coin du ponton. Cependant, avec la dernière évolution, ces deux éléments ont été séparés.
[2] Cet élément vertical est l'un des rares à ne pas avoir été modifiés.
[3] L'écurie a ajouté un nouvel élément horizontal pour faire le lien entre les deux déflecteurs montés sur le fond plat.
[4] Le nombre de lamelles horizontales utilisées entre ces deux déflecteurs est passé de quatre à cinq, tandis que les deux plus basses s'étendaient auparavant plus loin que leurs sœurs, mais ce n'est plus le cas.
[5] Le bord du fond plat a été reprofilé, et un nouvel élément arqué a été ajouté au-dessus, point de base du principal plan vertical.

Le fond plat de la Mercedes AMG F1 W10

Le fond plat de la Mercedes AMG F1 W10
5/5

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Une nouvelle ailette est apparue sur le fond plat à côté du pneu arrière (flèche rouge), alors que l'écurie tente de mieux rediriger le flux d'air qui passe à cet endroit-là.

Article suivant
La F1 devrait abandonner l'idée des grilles inversées en 2020

Article précédent

La F1 devrait abandonner l'idée des grilles inversées en 2020

Article suivant

Vettel voit le spectre de la suspension s'éloigner

Vettel voit le spectre de la suspension s'éloigner
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Matthew Somerfield