Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Sous le châssis de la Ferrari SF16-H

partages
commentaires
Technique - Sous le châssis de la Ferrari SF16-H
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
8 juil. 2016 à 06:57

La Scuderia Ferrari avait annoncé l’arrivée de plusieurs nouvelles pièces aérodynamiques pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Elle a tenu paroles, avec de nouvelles aubes sous sa voiture.

Fixées sous le châssis SF16-H, on note à Silverstone deux aubes de déviation fortement incurvées, qui sont destinées à accélérer et à reformer le flux d’air qui passe sous la voiture. Ce flux d’air passe d’abord dans les déflecteurs placés juste devant.

Détail de la Red Bull Racing RB12
Détail de la Red Bull Racing RB12

Photo de: Giorgio Piola

Les aubes de déviation de la Ferrari sont situées à peu près au même endroit que l’aileron séparateur de la Red Bull RB12 (photo ci-dessus), et juste derrière l’aile de chauve-souris que nous avons notée sur les Mercedes et les Ferrari au cours des dernières années. Cela démontre tout le travail de recherche effectué dans cette zone de la voiture.

Les ailettes sous le châssis de la Ferrari SF16-H
Les ailettes sous le châssis de la Ferrari SF16-H

Photo de: Giorgio Piola

Sur cette photo, on remarque à quel point l’aube de déviation est courbée à sa base et comment son bord de fuite est biseauté. Ceci a pour but de mieux diriger le flux d’air vers l’arrière de la monoplace et l’aider à travailler de concert avec les ailettes placées sur le splitter situé juste en-dessous.

Article suivant
L'humeur de Cirebox - Buemi, champion tout-terrain

Article précédent

L'humeur de Cirebox - Buemi, champion tout-terrain

Article suivant

McLaren testera son aileron révolutionnaire la semaine prochaine

McLaren testera son aileron révolutionnaire la semaine prochaine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Giorgio Piola