Technique - Williams s'inspire des idées Red Bull rejetées

Cette saison, Williams et son directeur technique, Mike Coughlan, ont décidé de franchir un cap sur le développement de leur dernière née, la FW35

Cette saison, Williams et son directeur technique, Mike Coughlan, ont décidé de franchir un cap sur le développement de leur dernière née, la FW35.
L'écurie de Grove a décidée de flirter avec les zones sombres du règlement pour tenter de créer la surprise en termes d'innovation.

Ainsi, en début de semaine, la FIA annonçait qu'elle était opposée à l'alignement de la FW35 à Melbourne avec ses actuels astucieux échappements à effet Coanda.

En attendant, Williams peut se satisfaire de l'homologation portant sur les nouvelles écopes de freins arrière. Cette nouveauté est inspirée d'une innovation Red Bull de la saison passée, mais alors classée illégale par la FIA. En effet, l'écope de frein du team champion du monde était fixée sur la suspension arrière, en faisant là un composant aérodynamique mobile, ce qui n'est pas autorisé par le règlement.

À la différence de Red Bull, Williams a fixé son écope de frein sur le châssis de la monoplace, ce qui rend cet élément fixe, donc légal. Il est alors possible de lui donner la forme souhaitée, dans le but d'optimiser le flux aérodynamique sur l'arrière du fond plat. La zone alimente le diffuseur, qui reçoit également les gaz d'échappements.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités