La tension entre Schumacher et Mazepin a été exagérée selon Steiner

Günther Steiner estime que la tension entre Mick Schumacher et Nikita Mazepin n'est pas aussi forte qu'elle en a l'air.

La tension entre Schumacher et Mazepin a été exagérée selon Steiner

Alors que l'incident du dernier tour lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan est passé par là, Günther Steiner assure que la tension supposée entre ses deux pilotes n'atteint pas ce que chacun peut être tenté d'imaginer. À Bakou, Mick Schumacher s'était emporté après avoir fait face à une défense très agressive de son coéquipier Nikita Mazepin dans l'ultime ligne droite, évitant de peu un coup de volant du Russe alors qu'il le dépassait pour le gain de la 13e place.

Après la course, Günther Steiner s'est entretenu avec les deux pilotes Haas afin de classer l'affaire et d'éviter qu'elle ne puisse se répéter. Le patron de l'équipe américaine pense que la manière dont les choses ont été gérées en interne permettra de passer rapidement à autre chose et d'apaiser une situation qui, selon lui, n'a jamais été réellement pesante.

"Je ne sais pas si ça aura une incidence sur l'avenir, je n'ai pas de boule de cristal", insiste Günther Steiner. "Mais je pense que l'on exagère les choses, ou que vous essayez de leur donner des proportions démesurées. Je ne pense pas que ça allait aussi mal que ce que vous pensez tous."

"C'est normal, et ça arrive parce qu'en ce moment, nos pilotes se battent l'un contre l'autre. Si ça ne s'était pas passé entre coéquipiers, ça n'aurait pas fait autant d'histoires. Mais dans la période qui est la nôtre, ils se battent l'un contre l'autre car notre voiture est trop lente pour se battre contre les autres."

Lire aussi :

Pour le directeur d'équipe, les deux pilotes restent quoi qu'il en soit les premiers responsables de leur attitude en piste, le management ne pouvant pas entièrement contrôler ce qu'ils font au volant.

"Lorsqu'ils sont en piste, comment les tenir en laisse ?", interroge-t-il. "Ils sont tous les deux jeunes et ils ont de l'ego, ils veulent être perçus comme costauds. Alors seul l'avenir nous le dira. Mais je ne piloterai pas la voiture. Je pense que nous sommes d'accord sur ce point. C'est pourquoi nous continuons comme ça et nous espérons que ça ne se reproduira pas."

"Puis-je vous garantir à 100% que ça ne se reproduira pas ? Certainement pas, ce sont des pilotes de course, des compétiteurs. Il y aura encore des incidents et nous les gérerons encore. Sinon, de toute manière, ce serait ennuyeux, mais j'espère qu'ils ont retenu la leçon."

Chez Haas, on considère qu'une certaine rivalité entre les pilotes n'est pas une mauvaise nouvelle, permettant à Schumacher comme à Mazepin d'avoir une réelle motivation en piste.

"Au moins, ils ont un certain objectif", avance Günther Steiner. "Sinon, s'ils n'avaient rien, si ce n'est le fait de tourner en rond, ce ne serait pas stimulant et on ne tirerait pas le meilleur d'eux. Naturellement, je dois aussi leur expliquer que, si ça tourne mal, ce n'est pas constructif. Heureusement, ça n'a pas mal tourné."

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Envie de parier ? Utilisez Stake.com pour miser sur le GP de France

Article précédent

Envie de parier ? Utilisez Stake.com pour miser sur le GP de France

Article suivant

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021