Le test de Romain Grosjean avec Mercedes est maintenu

Après l'annonce du déplacement du Grand Prix de France F1, Mercedes a confirmé que le test de Romain Grosjean aurait bien lieu au Paul Ricard mais que la démonstration prévue était en revanche annulée.

En plus d'une séance d'essais offerte par Mercedes pour boucler la boucle et ne pas rester sur son terrible crash de Bahreïn, Romain Grosjean devait effectuer un run de démonstration avec une Flèche d'Argent devant le public du Grand Prix de France au Paul Ricard. Las, le Français devra s'en tenir au test puisque le déplacement de l'épreuve française l'empêchera d'être présent le week-end du GP.

Ce vendredi, la Formule 1 a en effet annoncé que le report du GP de Turquie, immédiatement remplacé numériquement par le GP de Styrie, avait comme conséquence d'avancer le GP de France d'une semaine (du 18 au 20 juin). Outre ce changement de date, l'un des effets collatéraux de cette modification est de faire maintenant coïncider la manche du Castellet avec celle de Road America en IndyCar, que Grosjean doit disputer.

Lire aussi :

Cela signe tout bonnement l'annulation de la démonstration qui était prévue le 27 juin au volant d'une Mercedes W10 de 2019 devant les spectateurs du Circuit Paul Ricard dans le cadre du Grand Prix de France. En revanche, Mercedes a rapidement confirmé que le test avec cette même monoplace et sur ce même circuit, le 29 juin, était bien maintenu.

Récemment invité dans Beyond The Grid, le podcast du Championnat du monde, Grosjean était justement revenu sur ses premiers contacts avec Mercedes. "Eh bien, tout vient de Toto [Wolff, directeur d'équipe]. Vous savez, quand j'étais sur mon lit d'hôpital à Bahreïn, quelqu'un m'aidait à ouvrir les messages sur mon téléphone portable, parce que je ne pouvais pas utiliser mes doigts. Et puis des amis m'ont dit : 'Oh, Toto dit que tu auras un test dans une Mercedes si tu n'arrives pas à courir à Abu Dhabi'. C'était super cool."

"En rentrant chez moi, j'ai récupéré un peu et j'ai reçu un appel de Mercedes. Ils m'ont dit : 'Ok, voici les dates auxquelles nous pourrions faire [le test], le moulage du baquet se fera à cette date, tu pourras faire du simulateur aussi, est-ce que ça marche et est-ce que tu te sens prêt ?' Bon sang, bien sûr que je le suis ! C'est une chance incroyable. Je suis toujours fan de Formule 1, je regarde encore les courses. Maintenant, j'ai l'occasion de conduire la voiture Championne du monde 2019, qui n'est finalement pas très éloignée de celle de 2020, la F1 la plus rapide de l'Histoire."

Puis il a ajouté : "Mon chapitre en Formule 1 est terminé, et beaucoup de gens m'ont envoyé un message lors de la première course de la saison : 'Oh, ça doit être dur à regarder'. Et je leur ai répondu : 'Non, en fait c'est cool'. Vous savez, j'aime regarder les courses. Il y a une belle lutte entre Max et Lewis. Qui va l'emporter ? C'est assez palpitant, le peloton est super serré. Et je n'ai pas de mauvais sentiments parce que, comme je l'ai dit, je pense que mon chapitre est terminé. Mais évidemment, avoir droit à une journée dans une voiture comme la Mercedes... c'est incroyable !"

Du côté du Grand Prix de France, Éric Boullier, directeur du GIP, a réagi à l'annonce de ce vendredi, qui provoque déjà une certaine grogne puisqu'elle intervient à un peu plus d'un mois d'une course pour laquelle des réservations (qui restent valables) ont déjà été faites : "Ce changement de date n’a pas affaibli notre passion et notre raison d’être : offrir à notre public le meilleur évènement possible. Nous comprenons que cette modification a un impact sur la venue de nos spectateurs et de nos partenaires et nous en sommes désolés. Nos équipes travaillent déjà activement pour que le reste du programme de notre évènement reste inchangé."

Il est à noter que les spectateurs qui ne pourront pas assister à l'épreuve à ses nouvelles dates pourront demander l'annulation des billets, avec des modalités de remboursement qui seront communiqué "dans les jours à venir" à leurs détenteurs par e-mail ou sur le site officiel de l'épreuve.

partages
commentaires
Le GP de Styrie remplace la Turquie, le GP de France change de date

Article précédent

Le GP de Styrie remplace la Turquie, le GP de France change de date

Article suivant

La F1 dévoile le programme du premier GP avec course qualifs

La F1 dévoile le programme du premier GP avec course qualifs
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021