Fin des tests Pirelli en Hongrie, Pourchaire découvre l'Alfa Romeo

Pendant deux jours, Mercedes, Ferrari et McLaren ont testé les pneus 18 pouces de Pirelli sur le Hungaroring. En parallèle, Théo Pourchaire a effectué ses premiers tours en Formule 1 au volant de l'Alfa Romeo.

Fin des tests Pirelli en Hongrie, Pourchaire découvre l'Alfa Romeo

Quelques jours après le triomphe d'Esteban Ocon au Grand Prix de Hongrie, Pirelli a organisé des essais pour ses pneus 18 pouces, qui seront officiellement introduits en Formule 1 lors de la saison 2022, sur le Hungaroring. Entre les journées de mardi et mercredi, trois équipes ont pris part aux essais : Mercedes, Ferrari et McLaren.

Lando Norris et Daniel Ricciardo se sont relayés au volant de la MCL35M, de même que Charles Leclerc et Carlos Sainz chez Ferrari. Mercedes a néanmoins décidé de pimenter les choses en ne faisant pas appel à ses pilotes titulaires, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, mais à George Russell, membre de l'académie junior de la marque à l'étoile et dont le nom est volontiers associé au baquet Mercedes l'an prochain.

Une quatrième écurie était présente en Hongrie, Alfa Romeo, mais celle-ci n'a pas pris part aux essais des nouveaux pneus de Pirelli et a aligné Théo Pourchaire, espoir français de 17 ans évoluant en Formule 2, pour lui offrir ses premiers tours de roue au volant d'une monoplace de la catégorie reine, à savoir la C38 de 2019. "C'est incroyable, [c'est] un rêve qui devient réalité", a commenté Pourchaire sur son compte Twitter.

Lire aussi :

C'était déjà le cas lors des séances précédentes, peu d'informations ont circulé lors de ces deux journées de roulage, qui se sont principalement concentrées sur les questions de la structure des pneus, de leur comportement et de leurs caractéristiques. Au total, Mercedes, Ferrari et McLaren ont complété 523 tours du Hungaroring avec les nouveaux pneus de Pirelli, l'équivalent de 2291 kilomètres, ou plus de sept Grands Prix de F1.

Les pilotes Ferrari ont pris la piste mardi. Leclerc a étrenné plusieurs prototypes et réalisé 91 tours le matin. Sainz a pris le relais l'après-midi avec 82 tours au compteur. Russell, seul dans la Mercedes, a bouclé 137 tours lors de cette même journée. Les pilotes McLaren ont quant à eux roulé mardi (122 tours pour Norris) et mercredi (91 tours pour Ricciardo).

Le programme d'essais des pneus 18 pouces de Pirelli touche à sa fin. Les deux dernières journées de roulage auront lieu du 15 au 16 septembre, sur le circuit de Magny-Cours. Le manufacturier italien testera pour l'occasion ses gommes sculptées, dédiées aux conditions humides, avec l'écurie Alpine.

partages
commentaires

Voir aussi :

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie
Article précédent

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Article suivant

Wolff : L'accident de Bottas n'aura pas d'influence pour 2022

Wolff : L'accident de Bottas n'aura pas d'influence pour 2022
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021