Theissen : "Nous en tirerons les leçons pour 2009"

Après deux saisons d'apprentissage, BMW Sauber a confirmé son fort potentiel et a été l'un des plus grands animateurs du championnat du monde 2008

Après deux saisons d'apprentissage, BMW Sauber a confirmé son fort potentiel et a été l'un des plus grands animateurs du championnat du monde 2008.

Mario Theissen, patron de l'écurie germano-suisse, est conscient que son groupe a encore du travail à accomplir pour se battre au niveau de McLaren et Ferrari, mais il pense que les enseignements tirés de cette saison seront très utiles pour 2009.

"En terme de performance pure, nous avons encore de la marge pour revenir sur Ferrari et McLaren Mercedes, et nous n'avons pas fait les progrès que nous espérions lors de la seconde moitié de saison."

"En effet, certains projets de développement n'ont pas apporté le gain de performance attendu en piste. Mais je suis certain que nous en tirerons les leçons pour 2009. Après tout, nous voulons nous battre pour le championnat du monde l'année prochaine."

Même si BMW aurait pu progresser davantage durant la deuxième partie de saison, Theissen est grandement satisfait des prestations de son équipe, d'autant plus que les objectifs fixés en début d'année ont été atteints.

"Nous avons atteint nos ambitieux objectifs pour la troisième année consécutive. Nous n'avons pas seulement prouvé que nous sommes l'une des écuries de pointe, nous avons aussi décroché notre première victoire en course. C'était d'autant plus agréable, bien sûr, que notre succès au Canada s'est aussi traduit par un doublé."

"En l'état actuel des choses, nous comptons maintenant onze podiums cette année, comparé aux deux de 2007. Cette statistique est la preuve du pas en avant considérable que nous avons fait."

"En plus de cela, Nick nous a rapporté notre premier meilleur tour en course en Malaisie, Robert a décroché notre première pole position à Bahreïn et maintenant, nous avons marqué des points lors de 34 courses consécutives, c'est une chose qu'aucune autre équipe n'a réussie."

"La dernière fois que nous sommes repartis bredouilles d'un week-end de Grand Prix, c'était au Brésil, lors de la dernière course de 2006. Ce résultat n'est pas lié à la chance. Nos atouts majeurs cette saison ont été une fiabilité irréprochable, notre excellente stratégie de course - la plupart du temps -, un travail remarquable lors des ravitaillements et une très faible quantité d'erreurs de la part des pilotes."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mario Theissen
Équipes McLaren , Mercedes , Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités