Sauber devrait soutenir Théo Pourchaire financièrement en 2021

partages
commentaires
Sauber devrait soutenir Théo Pourchaire financièrement en 2021
Par :

Théo Pourchaire devrait bénéficier d'un soutien accru de la Sauber Academy grâce à son titre honorifique de vice-Champion en FIA F3.

Théo Pourchaire était la sensation de la saison 2020 de FIA F3, le seul des six candidats au titre – et même le seul pilote du top 15 au championnat – à provenir d'un échelon aussi bas que la Formule 4. Le pilote ART Grand Prix est devenu le plus jeune vainqueur de l'Histoire du championnat depuis la création du GP3, peu avant son 17e anniversaire, et a frôlé le titre lors de la dernière course, devant se contenter de la deuxième place.

Lire aussi :

Lorsque Sauber (écurie présente en Formule 1 sous le nom Alfa Romeo Racing) a fondé son programme de jeunes pilotes en juin dernier, Pourchaire a été annoncé comme l'un de ses quatre membres, et il semble que ses performances aient impressionné les dirigeants de la structure suisse.

"Ils ont adoré, clairement !" reconnaît le Français dans un entretien avec Motorsport.com. "Ils ne pensaient pas que je pouvais faire ça. Ils m'ont soutenu toute l'année, c'est top et j'aimerais les en remercier. J'ai eu Frédéric Vasseur [directeur d'Alfa Romeo Racing] au téléphone, il m'a félicité. Beat Zehnder [team manager d'Alfa Romeo Racing] est venu au podium et m'a félicité."

"Cette année, c'était une option sur moi. Normalement, l'année prochaine, vu que ça s'est bien passé cette année, il y aura un soutien financier de la part de Sauber." Il précise : "Ils ne m'avaient pas fixé de résultat précis. Pour avoir une aide financière, c'est sûr que c'est mieux de faire un top 3 que de faire septième du championnat ou quelque chose comme ça. Ils attendaient quand même un bon résultat, mais ils ne pensaient pas que je pouvais faire aussi bien que ça."

Theo Pourchaire, ART Grand Prix fête dans le parc fermé

"Un peu déçu" d'avoir vu le titre lui échapper en FIA F3, Pourchaire tire néanmoins un bilan "très positif" de sa saison et espère désormais rejoindre l'antichambre de la Formule 1 dès 2021, estimant n'avoir "plus grand-chose à apprendre en F3". Apprendre, c'est manifestement son leitmotiv.

"Clairement, j'aimerais bien faire de la Formule 2", reconnaît le Provençal. "Je me sens prêt à y aller. Ça ne va pas être simple. De toute façon, j'ai encore beaucoup à apprendre, je suis jeune. Si je vais en F2, c'est clairement pour apprendre. Mon objectif restera toujours le même – gagner – mais ce sera compliqué, je le sais. Déjà, on va voir quelles sont les opportunités. Si je peux y aller, bien sûr, ça va être top. Il faudra énormément apprendre et viser le plus haut comme d'habitude."

ART Grand Prix représente en tout cas une option évidente pour un éventuel passage à l'échelon supérieur. "Ils comptent sur moi, ça c'est sûr. Ils m'ont beaucoup soutenu cette année et je pense qu'ils aimeraient que je reste avec eux. Pour moi, ce serait avec plaisir. Cela dépend des opportunités. ART Grand Prix, c'est quand même l'un des meilleurs teams, si ce n'est le meilleur", conclut Pourchaire.

Voir aussi :

Steiner : La F1 devrait envisager une "restart zone" style NASCAR

Article précédent

Steiner : La F1 devrait envisager une "restart zone" style NASCAR

Article suivant

Renault F1 voit un esprit "Ford v Ferrari" chez son nouveau boss

Renault F1 voit un esprit "Ford v Ferrari" chez son nouveau boss
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , FIA F2 , FIA F3
Pilotes Theo Pourchaire
Équipes Sauber , ART Grand Prix , Alfa Romeo
Auteur Benjamin Vinel