Souvenez-vous !

Il y a 25 ans - Le titre de Nigel Mansell

Le 16 août 1992, Nigel Mansell remportait le titre mondial de Formule 1 grâce à une deuxième place au Grand Prix de Hongrie. Retour en images sur sa saison.

 

1991

1991
1/20

En 1991, Nigel Mansell est vice-Champion du monde pour la troisième fois de sa carrière après 1986 et 1987, battu par Ayrton Senna. À 38 ans, le Britannique commence à se demander s'il sera un jour récompensé de ses efforts.

Photo de: Williams

Une Williams innovante

Une Williams innovante
2/20

La Williams FW14B est toutefois dominatrice et innovante grâce à sa suspension active notamment.

Photo de: Renault

Grand Prix d'Afrique du Sud

Grand Prix d'Afrique du Sud
3/20

Nigel Mansell donne le ton en Afrique du Sud pour la première manche de la saison : il signe aisément le Grand Chelem (pole position, meilleur tour et toute la course en tête). C'est le doublé pour Williams, avec la deuxième place de Riccardo Patrese.

Photo de: LAT Images

Grand Prix du Mexique

Grand Prix du Mexique
4/20

L'Autódromo Hermanos Rodríguez a bien changé depuis 1992 ! Ce week-end-là, Mansell signe la pole position avec 16 millièmes d'avance sur son coéquipier Riccardo Patrese, bien loin des sept dixièmes d'écart qu'il comptait sur Senna à Kyalami. Encore une fois, il fait toute la course en tête, et Williams signe le doublé.

Grand Prix du Brésil

Grand Prix du Brésil
5/20

Cette fois, c'est avec 1,2 seconde d'avance sur son coéquipier que Mansell signe la pole position. Au départ, c'est Patrese qui mène, mais Mansell prend l'avantage dans les stands à mi-course et s'impose avec 30 secondes d'avance. Troisième doublé consécutif pour Williams, qui compte 48 points contre 11 pour Benetton en deuxième place.

Photo de: LAT Images

Grand Prix d'Espagne

Grand Prix d'Espagne
6/20

Quatrième pole position consécutive pour Mansell à Barcelone, avec une seconde d'avance sur Michael Schumacher. Le pilote Williams signe le Grand Chelem et s'impose, 24 secondes devant le prometteur Allemand.

Photo de: LAT Images

Grand Prix de Saint-Marin

Grand Prix de Saint-Marin
7/20

Doublé des Williams en qualifications, Mansell une seconde devant Patrese, et en course, où l'écart est de dix secondes. Mansell mène le championnat avec 50 points contre 24 pour son coéquipier, alors que l'écurie est également en tête grâce à un total de 74 unités contre 20 pour Benetton.

Photo de: LAT Images

Grand Prix de Monaco

Grand Prix de Monaco
8/20

Mansell signe une sixième pole position consécutive en Principauté devant son coéquipier, mais au départ, Senna prend l'avantage sur Patrese. Mansell fait la course en tête jusqu'au 70e tour, où il est contraint de rentrer au stand en raison d'une roue mal serrée. Revenant sur Senna comme un boulet de canon dans les derniers tours, il ne trouve pas l'ouverture.

Photo de: LAT Images

Grand Prix du Canada

Grand Prix du Canada
9/20

Déroute pour Williams ! Senna s'empare de la pole position de justesse devant Patrese et Mansell. Ce dernier prend la deuxième place au départ mais sort de piste lorsqu'il tente de dépasser le leader au 15e tour : c'est l'abandon. Patrese jette l'éponge plus tard, trahi par sa boîte de vitesses, peu après le retrait de Senna, victime d'un problème électrique. Gerhard Berger s'impose devant Michael Schumacher et Jean Alesi.

Grand Prix de France

Grand Prix de France
10/20

Mansell signe la pole position avec une demi-seconde d'avance sur Patrese, mais c'est ce dernier qui prend les devants au départ. La course est toutefois interrompue après 18 tours lorsque de fortes pluies s'abattent sur Magny-Cours, ce après quoi Mansell prend l'avantage pour s'imposer avec 46 secondes d'avance !

Photo de: LAT Images

Grand Prix de Grande-Bretagne

Grand Prix de Grande-Bretagne
11/20

Nigel Mansell est vraiment le roi de Silverstone, ce 12 juillet 1992. Auteur de la pole position avec une confortable marge de deux secondes, il signe le Grand Chelem et s'impose avec 39 secondes d'avance sur Patrese.

Photo de: LAT Images

Grand Prix d'Allemagne

Grand Prix d'Allemagne
12/20

Nouvelle victoire de Mansell depuis la pole position, bien que Senna ne soit pas loin derrière. Patrese étant parti en tête-à-queue dans le dernier tour, l'Anglais prend une avance de 46 points au championnat – à l'époque, une victoire en vaut dix. Il reste alors six Grands Prix à disputer.

Grand Prix de Hongrie

Grand Prix de Hongrie
13/20

Pour être sacré à Budapest, Mansell doit marquer quatre points de plus que Patrese. C'est toutefois l'Italien qui signe la pole position devant son partenaire, qui rétrograde même au quatrième rang au départ, derrière les McLaren d'Ayrton Senna et Gerhard Berger. Mansell prend l'avantage sur Berger, et au 39e tour, coup de théâtre : le moteur de Riccardo Patrese rend l'âme !

Photo de: LAT Images

Grand Prix de Hongrie

Grand Prix de Hongrie
14/20

Nigel Mansell finit deuxième de la course. Avec 92 points contre 40 pour Patrese à cinq courses du but, il est Champion du monde !

Photo de: LAT Images

Grand Prix de Belgique

Grand Prix de Belgique
15/20

Nouvelle démonstration de Mansell en qualifications, puisque le pilote Williams signe la pole position avec plus de deux secondes d'avance. Lors d'une course perturbée par la pluie, c'est toutefois un certain Michael Schumacher qui fait sensation et remporte sa première victoire en Formule 1, devant Mansell et Patrese.

Grand Prix d'Italie

Grand Prix d'Italie
16/20

Auteur de la pole position, Mansell mène le peloton en début de course, mais au 20e tour, il laisse passer Patrese pour aider l'Italien dans sa quête du titre de vice-Champion. Mansell abandonne toutefois dans la 42e boucle, trahi par sa boîte de vitesses, alors que Patrese rétrograde au cinquième rang en raison d'un problème hydraulique. Senna s'impose.

Photo de: LAT Images

Grand Prix du Portugal

Grand Prix du Portugal
17/20

Nouveau doublé des Williams en qualifications. Mansell fait toute la course en tête depuis la pole position et remporte à Estoril sa neuvième et ultime victoire de la saison.

Photo de: LAT Images

Grand Prix du Japon

Grand Prix du Japon
18/20

Nouvelle pole position aisée de Mansell, qui mène le début de course avant de laisser passer Patrese au 36e tour et d'abandonner une dizaine de boucles plus tard à cause d'une défaillance moteur. Riccardo Patrese remporte sa première victoire de la saison, la sixième et dernière de sa carrière.

Grand Prix d'Australie

Grand Prix d'Australie
19/20

Nigel Mansell conclut la campagne avec une 14e pole position en 16 Grands Prix. C'est un record qui tiendra jusqu'en 2011, lorsque Sebastian Vettel signera 15 poles en 19 courses. Le dimanche, Mansell s'accroche avec Senna alors que les deux champions luttent pour la victoire. Patrese hérite de la première place mais rencontre un problème de pression d'essence : Berger remporte la dernière manche de la saison.

Photo de: LAT Images

Une carrière fructueuse

Une carrière fructueuse
20/20

Nigel Mansell en Formule 1 : 32 pole positions, 31 victoires, 30 meilleurs tours et 59 podiums pour un titre mondial.

Photo de: LAT Images
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nigel Mansell , Riccardo Patrese
Équipes Williams
Type d'article Diaporama
Topic Souvenez-vous !