Todt confirme "une opportunité" pour le Mugello et Imola

Les tracés italien du Mugello et d'Imola sont toujours en lice pour intégrer le calendrier alternatif de la saison 2020.

Todt confirme "une opportunité" pour le Mugello et Imola

Jean Todt est arrivé samedi dans le paddock du Grand Prix d'Autriche, où il a notamment rencontré Chase Carey pour aborder la question de la suite du calendrier de la Formule 1. Bouleversé par la crise du coronavirus, celui-ci comporte aujourd'hui huit Grands Prix et s'arrête au 6 septembre avec le rendez-vous de Monza, à la suite duquel tout semble encore ouvert.

Les circuits du Mugello et d'Imola en Italie, ainsi que de Portimão au Portugal, sont tous les trois cités pour accueillir la F1 à l'automne alors qu'ils ne figuraient pas initialement au calendrier 2020. Cela permettrait de prolonger la présence en Europe, ce qui est plus simple d'un point de vue logistique alors que les restrictions liées au COVID-19 demeurent importantes. La suite du calendrier pourrait être annoncée la semaine prochaine.

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com, le président de la FIA assure qu'il serait heureux de voir ces tracés intégrer le calendrier. "J'aimerais beaucoup", répond Todt sur le sujet. "Dans toute difficulté il y a une opportunité, alors je crois que donner une opportunité à des circuits comme le Mugello, qui a le Grade 1, ou Imola qui a aussi le Grade 1, c'est très bien. Et clairement, c'est un exemple typique ici [en Autriche] d'à quel point c'est difficile d'organiser les choses. Nous devons trouver une manière plus claire d'optimiser la situation. Nous n'aurions pas imaginé être heureux d'avoir deux Grands Prix consécutifs au même endroit, mais pour le moment nous n'avons pas d'autres options si ce n'est rester chez soi et attendre."

Todt refuse toutefois d'en dire plus sur la tournure que devrait prendre le calendrier, laissant à la F1 le soin de gérer le dossier et de faire les annonces en temps et en heure. "Il serait inapproprié pour moi d'annoncer des choses qui relèvent de la responsabilité du détenteur des droits commerciaux, Chase Carey, qui travaille jour et nuit pour présenter un calendrier", insiste-t-il. "Je sais que certains détails seront bientôt dévoilés, car tout le monde en a besoin au sujet du calendrier. Comme je l'ai dit, ça arrive. Dans certains pays, la situation est évidemment très complexe, donc nous devons faire preuve de beaucoup de créativité pour voir quelles sont les options possibles et qui n'étaient pas planifiées, pour optimiser l'ensemble afin de présenter un calendrier qui fera bien sûr moins de 22 Grands Prix mais significativement plus que les huit courses d'ores et déjà programmées."

Le Français a également tenu à saluer le travail accompli pour permettre à la F1 d'ouvrir la saison en Autriche : "Je crois que le monde a besoin d'activité, tout le monde voulait voir quelque chose venir. C'est pourquoi je suis si reconnaissant envers tous ceux qui y ont contribué. Mais clairement, il fallait être courageux. Sincèrement, la solution la plus simple aurait été d'attendre, mais nous ne serions pas là." 

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
La régression de Ferrari rouvre les questions sur son moteur

Article précédent

La régression de Ferrari rouvre les questions sur son moteur

Article suivant

Comment va se dérouler le podium du GP d'Autriche

Comment va se dérouler le podium du GP d'Autriche
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021