Todt compare l'ère Schumacher à l'époque récente de Ferrari

Interrogé sur ce qui fait la différence entre une équipe Ferrari au sommet comme celle de son époque avec Michael Schumacher, et la Scuderia qui n'a pas gagné un titre en 13 ans, Jean Todt juge qu'il s'agit surtout de l'unité du team.

Todt compare l'ère Schumacher à l'époque récente de Ferrari

Depuis les cinq titres mondiaux enchaînés par Michael Schumacher et Ferrari entre 2000 et 2004, avec une couronne supplémentaire chez les constructeurs pour la Scuderia en 1999, l'équipe italienne n'a remporté qu'un titre, en 2007, avec Kimi Räikkönen. Depuis, Fernando Alonso a été vice-Champion du monde à deux reprises pour une poignée de points, en 2010 et 2012, tandis que Sebastian Vettel s'est battu avec Lewis Hamilton en 2017 et 2018, s'effondrant finalement en fin de saison à chaque fois, pour terminer lui aussi vice-Champion du monde à deux reprises en rouge. 

"Sebastian Vettel est l'un des plus grands talents en sport automobile. Une annonce a été faite, révélant qu'il ne courra pas pour l'équipe après 2020. Il y a beaucoup d'autres opportunités. Nous ne pouvons que lui souhaiter le meilleur, et je le pense. Quel que soit son recruteur, il sera très chanceux", défend Jean Todt, interrogé par Sky Sports F1, et qui se lance à un pronostic pour le futur. "Peut-être qu'il fera un bon président de la FIA à l'avenir. On ne sait jamais."

Lire aussi :

Vettel et Alonso se sont cassé les dents sur le défi Ferrari, ne parvenant pas à aller chercher la couronne mondiale en cinq saisons chacun. Amené à juger ce qui différencie cette Scuderia de celle qu'il dirigeait à l'époque avec Michael Schumacher, et qui a enchaîné les titres mondiaux, Jean Todt se veut très clair sur un point : ce n'est pas la faute des pilotes.

"Les résultats, bons ou mauvais, peuvent s'expliquer. Ensemble, avec Michael et toute l'équipe chez Ferrari, nous avions autant de succès car nous avions une équipe très unie et forte, dans laquelle tout le monde soutenait les autres, surtout dans les moments difficiles, plutôt que dans les bons moments. Il est facile d'être ensemble quand tout va bien. C'est dans une mer déchaînée que vous reconnaissez un bon navigateur, donc quand nous étions dans cette mer déchaînée, nous étions tous dans le même bateau. Je parle de bateaux mais il est question de voitures, évidemment."

La F1 va subir de nombreuses mutations cette année et durant les prochaines, et son calendrier entièrement revu, compact, et dynamique pourrait offrir une année de F1 très intéressante, même si Todt préfère attendre que l'exercice 2020 soit terminé pour juger : "J'ai vraiment hâte que la saison débute. La priorité est de s'assurer que tout le monde soit en sécurité. La santé et la sécurité sont une priorité au-dessus de tout. Et je serai ravi de répondre à votre question à la mi-décembre 2020."

partages
commentaires
Le jeu F1 2020 dévoile un tour du circuit de Monaco

Article précédent

Le jeu F1 2020 dévoile un tour du circuit de Monaco

Article suivant

Les doutes s'accumulent pour le GP des États-Unis

Les doutes s'accumulent pour le GP des États-Unis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Emmanuel Touzot
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021