Todt : Si Hamilton bat les records de Schumacher, "ce sera mérité"

Désormais quintuple Champion du monde, Lewis Hamilton a déjà battu certains records de Michael Schumacher et se rapproche d'autres. Jean Todt, qui dirigeait la Scuderia Ferrari lors de l'épopée fantastique avec le Baron Rouge, se montre néanmoins beau joueur.

Todt : Si Hamilton bat les records de Schumacher, "ce sera mérité"

Lorsque Michael Schumacher a pris sa première retraite fin 2006, certains de ses records paraissaient difficilement accessibles. Sept titres mondiaux, 68 pole positions, 91 victoires... tout cela grâce à sa suprématie chez Ferrari avec cinq sacres consécutifs de 2000 à 2004.

Lire aussi :

Directeur de la Scuderia de 1993 à 2007, Jean Todt a joué un rôle majeur dans ces succès ; désormais président de la Fédération Internationale de l'Automobile, le Français voit Lewis Hamilton surpasser certains records de son ancien pilote (déjà 83 poles), et se rapprocher d'autres avec 73 victoires et une cinquième couronne mondiale remportée en 2018. Le Britannique fêtera son 34e anniversaire le 7 janvier et a donc le temps de se hisser au sommet des tableaux statistiques.

"Il est évident que je tiens beaucoup aux records de Michael, étant donné que je les ai obtenus avec lui", déclare Todt dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Mais nous ne sommes pas propriétaires des records. Ce que fait Lewis est incroyable. Si cela arrive, ce sera assurément mérité, même si je ressentirai un peu de nostalgie."

"La vie est faite de chapitres et cela vaut aussi pour la F1. Michael a réalisé quelque chose d'incroyable avec Ferrari, tout comme sont en train de le faire aujourd'hui Mercedes et Hamilton. Chapeau, parce qu'il n'est pas facile de dominer comme ils l'ont fait jusqu'à présent."

Lire aussi :

Michael Schumacher, Mercedes AMG F1 W01, Lewis Hamilton, McLaren MP4-25

Michael Schumacher, Mercedes AMG F1 W01, Lewis Hamilton, McLaren MP4-25

Photo de: LAT Images

Michael Schumacher, Mercedes AMG F1, Lewis Hamilton, McLaren

Michael Schumacher, Mercedes AMG F1, Lewis Hamilton, McLaren

Photo de: LAT Images

Le mystère autour de la première retraite de Schumacher

Todt est également revenu sur la première retraite de Schumacher, fin 2006, dont les circonstances restaient quelque peu floues. Associé cette année-là à Felipe Massa, le septuple Champion du monde avait été remplacé par Kimi Räikkönen en 2007, mais aurait-il pu poursuivre sa carrière aux côtés du Brésilien ou du Finlandais ?

"On a écrit et dit un tas de bêtises", insiste le Cantalien. "Comme le fait que je voulais le garder et que [Luca di] Montezemolo misait au contraire sur Räikkönen. Rien de cela n'est vrai."

Lire aussi :

"Michael voulait arrêter, peut-être pour laisser la place à Felipe Massa, en qui il avait confiance et pour qui il avait beaucoup de sympathie. Il a dit qu'il ne voulait plus ressentir toute cette pression, vivre tous ces engagements. Et ça n'est qu'alors que nous avons appelé Kimi. Nous avons offert à Schumacher un contrat de consultant compte tenu de son nom et de son expérience, même s'il n'avait pas affiché une grande passion pour ce rôle."

"Ensuite, après l'accident de Massa à Budapest en 2009, alors que j'avais désormais quitté Ferrari, je sais que Montezemolo lui a proposé de revenir. Il était prêt, mais il s'était blessé à moto et il n'était pas en mesure de piloter une F1, si bien qu'il n'avait pas pu accepter." Schumacher avait néanmoins fait son retour en tant que titulaire de 2010 à 2012, au sein de l'écurie Mercedes.

Victoire pour Michael Schumacher, Ferrari, devant Felipe Massa, Ferrari

Victoire pour Michael Schumacher, Ferrari, devant Felipe Massa, Ferrari

Photo de: Ercole Colombo

Podium : le vainqueur Michael Schumacher, Ferrari, et le troisième Felipe Massa, Ferrari

Podium : le vainqueur Michael Schumacher, Ferrari, et le troisième Felipe Massa, Ferrari

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

partages
commentaires
Wolff fixe un objectif à Bottas pour garder son baquet en 2020

Article précédent

Wolff fixe un objectif à Bottas pour garder son baquet en 2020

Article suivant

Les gains moteur de Renault "bien plus grands" que jamais auparavant

Les gains moteur de Renault "bien plus grands" que jamais auparavant
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021