Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course dans
02 Heures
:
31 Minutes
:
52 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Todt "pas inquiet du tout" face au report des règles 2021

partages
commentaires
Todt "pas inquiet du tout" face au report des règles 2021
Par :
Co-auteur: Tom Errington
19 juin 2019 à 16:15

Le président de la FIA, Jean Todt, a déclaré que la décision de retarder la finalisation de la refonte réglementaire de la Formule 1 prévue pour 2021 avait éliminé sa peur habituelle que "personne ne soit d'accord".

Les législateurs de la F1, les équipes et des figures importantes de la discipline se sont mis d'accord pour retarder la présentation de la réglementation 2021 jusqu'en octobre, après une réunion qui s'est tenue à Paris la semaine passée. Un brouillon de propositions a été présenté aux écuries avant le Grand Prix du Canada mais des inquiétudes subsistaient toujours concernant certains éléments, et la FIA peinait à parvenir à un soutien unanime pour reporter la finalisation des règlements 2021.

Même si le report a finalement été couronné de succès, des craintes sont nées sur la possibilité de voir la grande réforme prévue – qui comprend des règlements sportif et technique ainsi que des éléments financiers et de gouvernance cruciaux – être vidée de sa substance à mesure que le temps avance. Quand il lui a été demandé par Motorsport.com s'il était inquiet de l'impact potentiel que pourrait avoir ce report, Todt de répondre : "Je ne suis pas inquiet du tout. Très souvent en F1, je suis inquiet parce que personne n'est d'accord."

Lire aussi :

"Pour une fois, nous avons réussi à faire se mettre d'accord les dix écuries, les détenteurs des droits commerciaux et le régulateur du championnat. Donc, désormais, nous devons nous assurer que tout le monde travaille. Je vais demander aux directeurs d'écuries, aux pilotes et au manufacturier pneumatique de travailler ensemble afin d'essayer de trouver la meilleure solution pour le championnat."

Afin d'avoir quelques garanties en dépit du report, il a été rapporté que la FIA avait pu faire signer aux écuries une lettre garantissant que le plafond de dépenses, fixé à 155 M€, ne serait pas modifié. 

S'exprimant à l'occasion des 24 Heures du Mans 2019, Todt a comparé la "grande responsabilité" de compléter la réglementation F1 au fait que le Championnat du monde d'Endurance s'était enfin engagé dans la voie du règlement hypercar qui sera mis en place pour sa catégorie reine en 2020-2021. "Nous parlons aujourd'hui, en juin 2019, de règles qui vont débuter en 2021 et [qui seront en place] pour cinq ans. Donc nous devons nous assurer que nous choisissons de bonnes solutions. C'est pourquoi je pense que si nous pouvons travailler pendant trois ou quatre mois [supplémentaires], tous ensemble, pour essayer de régler ce qui peut l'être, c'est une très bonne situation."

Lire aussi :

La réunion de la FIA organisée jeudi dernier à Paris s'est déroulée à la veille du Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA). Il s'agissait de la dernière opportunité pour discuter des règles avant la date butoir fixée à la fin du mois par le Code Sportif International, mais celle-ci a donc été repoussée. En conséquence, il n'y a pas eu de grande annonce au sujet de la F1 et le Conseil a juste "été informé de l’état d’avancement des projets de Règlements Sportif, Technique, Financier et de Gouvernance 2021".

"La présentation complète et les délibérations du CMSA [interviendront] avant fin octobre 2019", a par ailleurs confirmé le communiqué publié. "Si les objectifs essentiels des futurs règlements du championnat ont bien été définis, il a été décidé, dans l’intérêt de la discipline, de mettre à profit le temps disponible pour perfectionner les textes et procéder à d’autres consultations."

Article suivant
Ferrari et Ducati pourraient totalement abandonner Mission Winnow

Article précédent

Ferrari et Ducati pourraient totalement abandonner Mission Winnow

Article suivant

Le Grand Prix de France dans le rétroviseur

Le Grand Prix de France dans le rétroviseur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell