ToileF1 Award : Grand Prix de l’année

La saison 2009 devait marquer le retour des dépassements en Formule 1

La saison 2009 devait marquer le retour des dépassements en Formule 1. Le dépassement s'est fait denrée rare ces dernières années et la FIA a donc décidé de changer de façon radicale le règlement technique afin de faciliter les dépassements. Résultat, aileron avant plus large, aileron arrière plus étroit et plus haut et aucun appendice aérodynamique sur le capot moteur.

Malheureusement, l'air propre gagné grâce à ce règlement a été pollué par le double diffuseur qui a annulé les effets des différents changements techniques.

Mais 2009 nous a quand même offert de belles passes d'armes et de beaux mais trop rares Grands Prix. ToileF1 décerne ici le prix du Grand Prix qu'elle estime être le meilleur de l'année 2009.

- Gregory Demoen : Intéressant ne rime certainement pas avec la saison 2009. Comme il faut cependant faire un choix, le mien va à la course de Malaisie qui, sous la pluie, nous a donnés du vrai spectacle - un mot trop rare pour les Grands Prix de 2009.

- Thomas Criqui : Difficile de trouver un Grand Prix intéressant cette saison. Mais il y en a un qui tient toujours ses promesses : SPA-Francorchamps. Le Grand Prix de Belgique nous a offert une grille de départ inédite et une course à dépassements. Plusieurs crashs ont agrémenté le show. Un spectacle unique qui défini bie ce Grand Prix de Belgique, sans conteste le meilleur circuit du monde. L'Hungaroring était l'autre exception 2009, et l'on se souviendra dans longtemps encore du problème de chronométrage à l'issue des qualifications, où encore du terrible accident de Felipe Massa, qui avait mis un terme à sa saison.

- Ludovic Bernard : Les Grands Prix d’Italie ou du Brésil ont été sympa à regarder. Mais c’est bien celui de Belgique que j’ai préféré. Tout d’abord pour la beauté du tracé. Chaque année, dès les premières images, je me dis que c’est vraiment le plus beau circuit du monde, n’en déplaise à celui de Suzuka, pourtant exceptionnel. Sur le circuit de Spa-Francorchamps, on est assuré d’avoir une belle course et ça n’a pas raté en 2009. Des dépassements, des accrochages, des enchaînements magnifiques, de la Formule 1 quoi. Ce circuit devrait avoir un contrat à durée illimitée avec la FOM.

- Julien Delfosse : Grand Prix de Belgique. Un accrochage entre Grosjean, Alguersuari, Button et Hamilton aura propulsé la voiture de sécurité en piste et Kimi Raïkkönen en tête de la course. Le Finlandais a parfaitement su gérer le restart et a pu, non sans avoir failli percuter Giancarlo Fisichella dans le Raidillon de l’Eau Rouge, prendre la tête de la course pour ne plus la lâcher. Le pilote italien de Force India a lui aussi signé une course magnifique entre restant dans les échappements de Raïkkönen tout au long de la course. De son côté, Vettel remonté d’une façon spectaculaire jusqu’à la troisième place. Barrichello finissait les derniers tours de la course avec une boîte de vitesse qui partait en fumée et qui a pris feu dans la voie des stands après la course. Ce jour là, Alonso réalisait une performance remarquable en s’étant glissé jusqu’à la troisième position derrière le duo Raïkkönen Fisichella mais lors de son arrêt aux stands, Renault a constaté des dégâts sur la roue avant gauche de la R29 et l’Espagnol a du abandonné pour éviter de reproduire l’incident survenu en Hongrie.

- Dorian Reversé : Le Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps est selon moi le meilleur. Sur un tracé exceptionnel, les qualifications nous ont gratifiés d’un résultat exceptionnel avec Fisichella en pôle devant Truli et Heidfeld. Ensuite un départ extraordinaire de Räikkönen qui s’est vite emparé de la première place au dépend de Fisichella. Et quelle surprise de voir l’Italien s’accrocher au rythme de la Ferrari. Bref un Grand Prix plaisant à regarder qui est une légende dans le calendrier

- Thierry Prulhière : Ce qui fait la qualité d’un grand-prix, c’est rarement l’intégralité de la course mais souvent quelques tours où la folie règne. Les premiers tours à Barhein ont été de ceux-ci. Pourtant, je retiendrais le GP du Brésil et ses quelques tours où Button a montré qu’il était autre chose qu’un épicier paralysé par la peur de tout perdre. Une piste magnifique, des orages toujours soudains et violents, la malchance légendaire de Rubhino, la ferveur festives des supporters brésiliens, le retour de Massa dans le paddocks, la plus longue session de qualification de l’histoire. Et puis ça devient une habitude : l’attribution du titre de champion de monde !

- Thibault Hallouin : Souvent cité dans les meilleurs circuits de Formule 1, Spa-Francorchamps déçoit rarement les spectateurs et les téléspectateurs. Cette année encore, il n'a pas failli à sa tâche. Spa n'est pas un circuit où à la fin du premier virage les cartes sont jouées et on peut éteindre la télé. Les qualifications ont d'abord été grandioses puis le duel Räikkönen/Fisichella nous a tenu en haleine. Vettel aussi a un temps animé le GP. Voir les pilotes passer pied au plancher Eau Rouge est toujours un réel plaisir pour les yeux. Et dire que ce GP ne sera présent plus qu'une année sur deux. Quel dommage... D'autres GP auront peut-être été plus animés, mais plus par les enjeux que par le vrai spectacle.

- Benoît Fraikin :D’un point de vue purement subjectif, je dirais Spa pour la victoire de Kimi Raikkonen, unique victoire de Ferrari cette saison. De manière plus objective, moi choix va pour le doublé Red Bull à Silverstone qui marque le retour de l’écurie aux avants postes et relance aussi le championnat.

Verdict :
Le Grand Prix de Belgique remporte l'Award du meilleur Grand Prix de la saison. Après une course épique en 2008 où Massa s'était imposé sur tapis vert, profitant de la pénalité de Hamilton, le Grand Prix de Belgique 2009 a tenu toutes ses promesses. La pluie a perturbé les essais du vendredi, Fisichella s'est placé en haut de la feuille des temps de la séance de qualifications et Kimi Räikkönen s'est imposé pour Ferrari. Le premier tour a été marqué par un gros accrochage, puis lors des 44 tours, de nombreux dépassements ont eu lieu et la première place n'a été décidée que grâce à un coup de KERS et au talent de Räikkönen.

Classement :
- Grand Prix de Belgique : 5 votes
- Grand Prix du Brésil, Grand Prix de Malaisie et Grand Prix de Grande-Bretagne : 1 vote

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Force India , Ferrari
Type d'article Actualités