ToileF1 Award : Grand Prix le plus décevant de l'année

17 Grands Prix pour la saison 2009 et de nombreux dimanches après-midi soporifiques

17 Grands Prix pour la saison 2009 et de nombreux dimanches après-midi soporifiques. La saison 2009, qui devait marquer le retour des dépassements, ne l'a pas été pour le plus grand désarroi des fans de la catégorie reine.

Après avoir élu le meilleur Grand Prix de la saison, ToileF1 décerne la palme du plus décevant. Qui sera élu ? Valence ? Abu Dhabi ? Barcelone ? Réponse à la fin de cet article.

- Gregory Demoen : Il est difficile de faire son choix tant bon nombre de Grands Prix ont été décevants cette année, après deux saisons (2007 et 2008) pourtant excitantes jusqu'à la dernière course - et même au dernier virage l'an dernier ! La faute à qui ? A la réglementation ou au profil de certains circuits du calendrier ? Probablement aux deux... Cependant, comme en 2008, le Grand Prix d'Europe à Valence a été le plus ennuyeux à mes yeux, alors que les bons circuits offrant du spectacle ne manquent pas mais sont absents du calendrier pour des raisons surtout financières...

- Thomas Criqui : On s’était ennuyé en 2008, on a littéralement dormi en 2009 lors du Grand Prix d’Europe à Valence. A trop vouloir imiter Monaco, on tombe dans l'absurdité. Un Safety Car, banal sur les tracés en ville habituellement, aurait pu apporter un semblant d’intérêt à la course mais il n’en est rien. Aucun dépassement, aucune action, vraiment rien à se mettre sous la dent. J’en ai regretté d’avoir allumé la télévision. Merci, au revoir !

- Ludovic Bernard : Le Grand Prix d’Europe, à Valence. On s’était profondément ennuyés en 2008. On nous promettait des changements en 2009. Au final, à part des murs de sécurité peints en bleu, c’est du pareil au même ! Ça ne dépasse pas et ce n’est même pas agréable à regarder. C’est probablement le premier Grand Prix où j’ai raté le plus de tours. Ce circuit devrait avoir un contrat à durée très limitée, voire nulle, avec la FOM.

- Julien Delfosse : Pour le retour de Suzuka au calendrier, nous avons eu le droit à la plus belle session de qualifications de la saison mais le Grand Prix a été bien décevant, trop décevant. Voir les monoplaces prendre le 130R à pleine charge est toujours aussi impressionnant mais la course a été sans saveur. Les seuls dépassements qui ont été réussit l’ont été dans les stands ou à la sortie des stands lorsque Kovalainen a depassé un Fisichella qui se cherchait. Le Grand Prix d’Europe aurait pu gagner le trophé du Grand Prix le plus décevant mais, après l’édition de 2008, nous nous attendions à une course sans saveur donc, ce n’est pas une déception vu que nous nous y attendions.

- Dorian Reversé : On nous promettait des changements, du spectacle, mais malgré un cadre agréable, le Grand Prix d’Europe à Valence aura été soporifique. Pas de dépassement, un course terne, un Grand Prix à oublier. Un changement de tracé pour le Grand Prix d’Europe ne serait pas pour me déplaire.

- Thierry Prulhière : Pas de doute, c’est en Espagne que ça se passe. Entre Barcelone qui offre la garantie d’un grand-prix où il ne se passe rien et Valence qui veut jouer le Monaco ibèrique, c’est finalement cette dernière qui remporte ce prix peu honorifique. Environnement superficiel et sans âme, piste peu intéressante pour le spectacle, ce grand-prix confirme la déception de l’année précédente.

- Thibault Hallouin : Comme beaucoup, je ne suis pas fan du Grand Prix d'Europe à Valence. Un circuit sans intérêt donne une course sans saveur. La palme de l'ennuie revient donc à Valence pour moi, une vraie déception cette année comme l'année dernière. Il ne suffit pas d'utiliser le même décor qu'à Monaco pour venir greffer la légende de Monte Carlo en Espagne. Espérons que de vrais circuits prennent la relève de ce GP d'Europe.

- Benoît Fraikin : Alors là c’est compliqué, entre Valence, Singapour, ou encore Abu Dabhi, le choix est difficile mais je pense trancher pour Singapour. Un tracé qui à autant d’intérêt que la dernière citation de Paris Hilton associé au fait que la nuit n’apporte rien visuellement. Pire je trouve même ça moche. Autant j’ai trouvé çà sympa à Abu Dabhi.

Verdict : Le Grand Prix d'Europe n'avait pas du tout convaincu l'année dernière. On nous avait promis du changement, mais rien n'a été fait pour améliorer le spectacle. Le circuit urbain de Valence a été le théâtre du Grand Prix le plus décevant de l'année.

Classement :
- Grand Prix d'Europe : 6 votes
- Grand Prix de Singapour et Grand Prix du Japon : 1 vote

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités