ToileF1 Award : Révélation de l’année

Le championnat du monde de Formule 1 2009 a eu son lot de surprise

Le championnat du monde de Formule 1 2009 a eu son lot de surprise. Contrairement aux années précédentes, ce n'est ni Ferrari, ni McLaren qui ont dominé les débats mais Brawn GP et Red Bull tandis que d'autres équipes se sont placées là où on ne les attendait pas.

Du côté des pilotes, Button et Vettel se sont livrés à un combat tout au long de la saison tandis que de jeunes talents ont émergé comme le jeune Sébastien Buemi.

- Gregory Demoen : Pour le peu qu'on a vu de lui, à l'occasion des deux derniers Grands Prix de la saison, où il a remplacé Timo Glock, Kamui Kobayashi a été selon moi la révélation de la saison 2009. Alors que Romain Grosjean, Jaime Alguersuari et même Giancarlo Fisichella en rejoignant Ferrari ont souffert pour s'adapter à leur nouvelle monoplace, le jeune Japonais n'a pas démérité au volant de sa modeste Toyota, marquant même ses premiers points en Grand Prix d'Abu Dhabi en s'adjugeant la sixième place de l'épreuve !

- Thomas Criqui : Red Bull a été impressionante en 2009, mais avec un ingénieur de talent de la pointe d’Adrian Newey, rien d’étonnant après tout de les voir aux avants-postes. Force India a également fait une bonne saison, mais seulement avec quelques coups d’éclats. Ma préférence reviendra donc à un pilote. Après une longue hésitation entre Kobayashi et Buemi, j’ai préferé nommer ce dernier car il a réalisé une saison complète plutôt intéressante. Peu d’erreurs, de bonnes qualifications quand sa STR4 le lui permettait... Le Suisse a été discret mais efficace. Indéniablement, il a de l’avenir en F1.

- Ludovic Bernard : Pour ma part, aucune révélation du côté des pilotes. En ce qui concerne les écuries, après avoir hésité entre Red Bull Racing, passée d’équipe hors du coup en 2008 à prétendante au titre en 2009, et Force India, j’ai finalement jeté mon dévolu sur l’équipe indienne. En effet, 2009 est non seulement l’année des tous premiers points de Force India, mais c’est surtout la saison de sa première pole position ! Et il s’en est vraiment fallu de peu pour que ce soit celle du premier succès, qui plus est sur le fabuleux circuit de Spa-Francorchamps. Chapeau bas à cette bien belle écurie.

- Julien Delfosse : Le temps semble loin où Force India ne parvenait pas à s’extirper de la dernière ligne de la grille de départ. Avec une monoplace possédant peu d’appuis, Force India a fait des merveilles sur la fin de saison sur des tracés rapides comme ceux de Spa-Francorchamps ou de Monza. Le travail des hommes de Mallya a permis à l’équipe indienne d’inscrire ses premiers points au championnat et aurait surement pu gagner si Kimi Raïkkönen n’avait pas été équipé du système KERS. Mais nous ne referons pas la saison 2009 avec un championnat qui a été perturbé par un règlement technique qui laissait beaucoup de liberté. Force India n’a plus qu’à confirmer les progrès de 2009 en réalisant une bonne monoplace en 2010.

- Dorian Reversé : À mon avis, Sebastian Buemi est la révélation de l’année, avec une Toro Rosso assez faible, il a affiché une belle volonté, et a marqué 6 points pour sa première saison. Prendre la suite de Sebastian Vettel n’était pas évident, mais il a relevé le défi avec brio, laissant des miettes à Bourdais. Il reste maintenant le plus dur, confirmer lors de sa deuxième saison, avec une Toro Rosso conçue entièrement par l’écurie.

- Thierry Prulhière : A l’instar de Kobayashi, Sébastian Buemi peut être considéré comme la révélation de l’année. C’est même une petite surprise, tant les doutes pouvaient être nombreux au regard de ses performances dans les disciplines inférieures. En regardant de plus près, on voit que ses coéquipiers ont souffert. S’il n’est pas de la trempe de Vettel, il a démontré ses qualités d’attaques et d’adaptation. Même si personne ne l’a cru, Bourdais a très vite compris qu’il était tombé sur un os. Buemi a su faire le dos rond quand sa voiture ne lui permettait pas de faire grand chose et montrer ses qualités dès que l’occasion s’est présentée. Sa fin de saison montre que sa place n’est pas dans une écurie de fond de grille.

- Thibault Hallouin : L'équipe Force India mérite d'être considérée comme la révélation de l'année. Après de nombreuses années où la performance était absente, cette petite structure a enfin réussi de belles performances. Les ingénieurs qui la compose ont su s'adapter à la nouvelle réglementation, quand ceux de Ferrari en ont été incapables. Une preuve s'il en fallait une qui prouve la grande marche en avant de Force India, à confirmer cette année.

- Benoît Fraikin : Je voudrais mettre en avant Kamui Kobayashi qui en deux courses a montré plus que Piquet en un an et demi et Grosjean en une demi-saison. Preuve qu’on peut faire de belles choses en débarquant. Preuve aussi qu’on peut être moyen en GP2 (je ne compte pas le GP2 Asia qui n’est, pour moi, rien de plus qu’une saison d’essais pour des pilotes susceptibles d’aller en GP2 Series) et être performant dans la catégorie reine du sport automobile.

Verdict :
Force India remporte l'Award de la Révélation de l'année. Avec quatre votes, elle devance Kamui Kobayashi et Sébastien Buemi. L'équipe indienne a impressionné les rédacteurs de ToileF1 par son travail qui s'est vu récompensé par une pole position et une seconde place sur le circuit de Spa-Francorchamps. Les hommes de Mallya doivent cependant confirmer lors de la saison 2010.

Classement :
- Force India : 4 votes
- Sébastien Buemi et Kamui Kobayashi : 2 votes

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Kimi Räikkönen , Timo Glock , Sebastian Vettel , Kamui Kobayashi , Sébastien Buemi , Romain Grosjean , Adrian Newey , Jaime Alguersuari
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités