Toro Rosso croit au top 5 du championnat

Max Verstappen et Carlos Sainz Jr peuvent aider Toro Rosso à atteindre l'objectif fixé au début de la saison, la cinquième place. C'est en tout cas l'opinion du directeur d'équipe Franz Tost.

Pour cela, encore faut-il que la petite Scuderia améliore la fiabilité de sa STR10. En effet, malgré la rapidité démontrée lors de la première moitié de saison, un grand nombre d'abandons a fait perdre beaucoup de points à Toro Rosso.

Le potentiel de la voiture étant établi, Franz Tost estime que si son équipe parvient à maîtriser le facteur de la fiabilité, alors elle pourrait faire de l'ombre à la grande sœur Red Bull au championnat des constructeurs.

"Cela fait cinq ans que je dis que normalement, en 2016, l'équipe devrait être en mesure de se battre pour le top 5 au championnat des constructeurs," déclare Tost pour Motorsport.com.

"En début de saison, je pensais que cela pourrait être le cas cette année, parce que j'ai vu la voiture en essais et je connaissais les résultats de soufflerie. Par conséquent, je pensais vraiment que nous pouvions atteindre cet objectif."

"Je pense toujours que nous pouvons y arriver parce que nos concurrents directs ne sont pas si loin [Force India, cinquième, a huit points d'avance, ndlr], mais il nous faut marquer des points ; autrement, ce n'est pas possible."

Neuf abandons en dix courses

Bien que certains abandons subis par Toro Rosso soient imputables au moteur Renault, Tost souligne que son équipe a également commis des erreurs.

Toro Rosso a connu neuf abandons sur vingt possibles en dix courses ; des têtes-à-queues, des accidents, des défaillances électriques et des problèmes de roue lui ont coûté des points précieux.

"Nous avons une très, très bonne voiture," poursuit Tost. "Nous avons deux excellents pilotes qui font un travail fantastique. L'équipe s'améliore, mais notre plus gros problème est la fiabilité. Je ne peux pas être satisfait ou content quand nous ne finissons pas ces courses. C'est très, très frustrant, surtout quand je vois où c'est arrivé."

"En Australie, où Max a réalisé, à mon sens, l'une de ses meilleures courses, il n'en a malheureusement pas récolté les fruits à cause d'une défaillance de l'unité de puissance. Je suis convaincu qu'il aurait fini sixième ou septième. C'est pareil en Chine, où à deux ou trois tours de la fin je crois, nous avons subi une autre défaillance de l'unité de puissance."

"Nous avons eu des problèmes presque à chaque course, pas seulement avec les unités de puissance : l'équipe a aussi commis des erreurs. Il y en a eu une à Silverstone, lorsqu'une pièce électrique a été fixée avec la mauvaise vis, ce qui a provoqué le problème sur la voiture de Carlos."

"Encore sur la voiture de Carlos, à Bahreïn, nous avons rencontré un problème causé par l'équipe, ce qui signifie que nous avons du pain sur la planche. J'espère juste que dans la deuxième moitié de saison, nos voitures finiront plus de courses."

Le châssis est assez bon pour jouer le podium

Tost n'entretient pas le moindre doute quant aux qualités du châssis de la Toro Rosso qui, selon les données GPS, est proche de la Mercedes dans les virages rapides.

"L'aérodynamique fonctionne très bien," souligne l'Autrichien. "Dans certains virages rapides, nous faisons parfois jeu égal avec Mercedes, nous ne sommes pas beaucoup plus lents qu'eux ; de ce point de vue, l'équipe a vraiment fait du très bon travail."

Verstappen et Sainz pourraient-ils jouer le podium avec un moteur Ferrari ou Mercedes dans le dos? "Nous serions proches du podium et nous nous battrions parfois pour le podium, c'est sûr. Mais la réalité est qu'actuellement, nous sommes loin du podium. Cependant, nous continuons à travailler avec concentration et l'équipe reste très motivée car tôt ou tard, nous aurons les bons résultats."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités