Toro Rosso en discussion pour rebadger ses moteurs Renault

Toro Rosso a expliqué être en négociations en vue d'un possible accord visant à renommer ses moteurs Renault la saison prochaine, à l'image de ce que Red Bull Racing a mis en place cette année.

En effet, suite à une relation très houleuse en 2015, la question de la poursuite de la fourniture de blocs turbo hybrides par Renault à Red Bull - inévitable devant les refus de Mercedes, Ferrari et Honda - avait été réglée notamment en passant un rebadgeage des propulseurs de la marque française, dans le cadre d'un partenariat avec l'horloger TAG Heuer.

En 2017, après une saison passée avec des moteurs Ferrari 2015, Toro Rosso disposera à son tour de V6 du losange. La question se pose donc de savoir si l'écurie junior de la marque autrichienne va emprunter le même chemin que la maison-mère.

Franz Tost, le directeur de la structure de Faenza, a indiqué qu'il s'agissait d'un option. "Nous avons la possibilité de trouver un sponsor-titre pour renommer nos moteurs 2017, comme Red Bull l'a fait l'année dernière", a-t-il expliqué pour la Gazzetta dello Sport, avant d'ajouter : "Nous sommes en discussion avec un sponsor."

L'Autrichien a aussi expliqué que la Toro Rosso STR12 avait déjà passé des crash-tests et qu'elle ferait ses débuts lors d'une journée de tournage, avant les essais hivernaux. "Nous respectons la feuille de route. Nous avons passé des crash-tests et nous allons faire une journée promotionnelle avec la nouvelle voiture avant le début des tests hivernaux à Barcelone."

Avec Giacomo Rauli

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags franz tost