Toro Rosso : Du simulateur à l'humide réalité de Sepang

Les deux nouveaux arrivants en Formule 1 aux volants des deux Toro Rosso ont réalisé une belle première journée

Les deux nouveaux arrivants en Formule 1 aux volants des deux Toro Rosso ont réalisé une belle première journée. Le simulateur de Red Bull y est sans doute pour beaucoup, même si comme le rappelle Jean-Eric Vergne, la seule chose que le simulateur ne peut reproduire c'est la chaleur humide typique de la Malaisie.

Ce n'était pas les premiers tours de roues pour Daniel Ricciardo qui a déjà roulé ici en Formule BMW. L'adaptation de la voiture à ce tracé très différent de celui de Melbourne s'est bien passé.

"J'ai déjà piloté ici avant en Formule BMW mais quand vous passez à la Formule 1, vous n'avez plus qu'à jeter vos notes par la fenêtre ! Mais toujours est-il que cela m'a aidé à avoir de l'expérience sur ce circuit. Le travail en simulateur m'a probablement été plus utile. La piste est plutôt technique et je pense que nous avons bien progressé cet après-midi, comparé au matin qui a été plutôt difficile," déclare Ricciardo

"L'essentiel de notre travail aujourd'hui s'est focalisé sur l'adaptation de la voiture aux caractéristiques très différentes de ce circuit comparées à Melbourne. La plus grosse différence est la température. Les pneus sont plus sollicités dans ces conditions et donc l'obtention du bon équilibre de la voiture est crucial."

De son côté, le Français Jean-Eric Vergne n'avait jamais roulé à Sepang et n'avait pas encore eu l'opportunité d'appréhender les conditions humides et chaudes du climat malaisien.

"Depuis l'an dernier, j'ai beaucoup piloté sur le circuit en simulateur mais ils n'ont pas le chauffage monté au maximum à Milton Keynes ! Dans l'ensemble, je pense qu'aujourd'hui a été une bonne journée pour nous, j'ai fait un long relais cet après-midi, quand la vitesse était bonne et le chrono de Daniel montre que nous avons une bonne voiture."

"Je me sens plutôt confiant et heureux du déroulement des choses. Je suis bien sûr en train d'expérimenter la chaleur et l'humidité pour la première fois mais je m'attends à m'y habituer au fil du week-end. Je n'ai donc pas d'inquiétude pour la course au regard de ma condition physique," ajoute le Français.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités