Toro Rosso : Faire 100 tours à Jerez serait un exploit

Avec G

Avec G.N., Jerez - Depuis le début des essais hivernaux à Jerez, seules les monoplaces équipées de moteur Mercedes enchaînent les kilomètres en rencontrant un minimum d'ennuis. De son côté, l'écurie Toro Rosso est confrontée,

comme sa grande soeur Red Bull,

aux problèmes de jeunesse du nouveau V6 Renault et de son système de refroidissement, et ne peut accumuler les kilomètres.

Pour le moment, pas de signes d'inquiétudes pour l'écurie italienne, qui estime que ce processus fait partie du jeu avec les changements de règlementations effectués par la FIA. Malgré tout, les hommes de Faenza aimeraient que la STR9 roule un peu plus afin d'accumuler les données à analyser.

"Nous devons passer plusieurs procédures en revue lors de ces essais; certaines d'entre elles sont nouvelles pour nous", explique Luca Furbatto, l’ingénieur en chef chez Toro Rosso. "Par exemple, nos mécaniciens doivent attendre un peu avant de pouvoir pousser la voiture dans le garage. Dans quelques jours, la sécurité sera améliorée et le besoin de temps pour effectuer chaque tâche sera réduit."

"Je pense qu'à la fin de la quatrième journée [vendredi, ndlr], nous serons en mesure de faire plus de tours. Si vous regardez les essais de l'an dernier, peu de voitures étaient parvenus à faire plus de 50 tours lors des deux premières journées. Ici, si une voiture peut faire plus de 100 tours, ce sera un véritable exploit."

"Le challenge pour les ingénieurs est énorme. Nous avons fait quelques kilomètres avant de venir à Jerez, mais nous rencontrons quelques problèmes ici. Cela prend du temps de tout faire fonctionner correctement, et comme nous avons changé de motoriste, c'est encore un peu plus compliqué."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités