Toro Rosso lorgnait sur la dixième place

Pour la troisième fois consécutive, la Scuderia Toro Rosso plie bagage sans ramener le moindre point de son voyage

Pour la troisième fois consécutive, la Scuderia Toro Rosso plie bagage sans ramener le moindre point de son voyage. En effet, ni Jean-Eric Vergne ni Daniel Ricciardo n'ont terminé dans les points ce dimanche à Catalunya, à l'occasion du Grand Prix d'Espagne.

Pourtant, il y avait de quoi espérer un résultat, en témoigne le très bon début de course du pilote français, qui a longtemps occupé la dixième place. Vergne s'offrait même le luxe de devancer et contenir le duo Massa/Webber, incapables de trouver une ouverture. Les arrêts au stand auront finalement eu raison du champion en titre de Formule Renault, qui a rallié l'arrivée en 12ème position.

"J'ai pris un bon départ et je me suis retrouvé dixième en à peine quelques tours", commente Vergne. "Nous avons décidé de nous arrêter tôt pour essayer de gagner des places mais je suis retrouvé coincé derrière Di Resta. Au second arrêt, j'aurais pu passer Di Resta mais l'arrêt ne s'est pas bien passé malheureusement et j'étais toujours derrière la Force India."

"Après, j'ai essayé de rattraper Webber et Hülkenberg, mais les pneus n'étaient plus assez bons. Dans l'ensemble c'est un peu décevant parce que je pense qu'il était possible de marquer des points aujourd'hui et que pour diverses raisons nous n'avons pas réussi à gérer ça", achève le Français.

Plus discret, Ricciardo a franchi la ligne d'arrivée juste après son équipier. "Je n'ai pas eu un très bon départ mais avec notre stratégie, nous avons réussi à gagner quelques places. Pendant un certain temps, nous pensions viser la dixième place mais ça n'a pas marché comme nous l'espérions. Dans l'ensemble, il y a eu des hauts et des bas, mais on a montré de légers progrès par rapport à Bahreïn", explique l'Australien.

Satisfait par le travail de ses pilotes et de son équipe, Franz Tost regrette néanmoins les qualifications manquées de la veille. "Ce week-end, une fois de plus, les qualifications ont été notre point faible. Nous avons beaucoup de travail à fournir avant de partir pour le circuit de Monaco où, même si les dépassements sont beaucoup plus simples que par le passé, une bonne place sur la grille est absolument vitale", assure le team principal de la petite structure italienne.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso , Force India
Type d'article Actualités