Toro Rosso "pas sûr à 100%" d'avoir réglé ses problèmes de crevaison

Les pilotes Toro Rosso, Carlos Sainz et Daniil Kvyat, admettent que leur équipe se dirige vers la course du Grand Prix d'Abu Dhabi sans certitude concernant le fait d'avoir ou non réglé les problèmes de jante.

Après deux crevaisons vendredi pour Kvyat, les pilotes de la structure italienne ont été contraints de ne pas prendre part à la seconde séance d'essais libres sur le circuit de Yas Marina.

Des modifications ont été effectuées sur les voitures et notamment au niveau de la suspension arrière, autorisant les deux hommes à avoir du roulage ce samedi, même s'ils ont connu des qualifications compliquées.

À quelques heures de la course, Sainz a révélé que l'écurie de Faenza ne pouvait être totalement sûre d'avoir complètement résolu son problème de frottement car elle ne dispose pas d'une réponse définitive sur sa cause.

"L'équipe a mis toutes ses ressources disponibles sur la réparation de la voiture pour s'assurer que nous n'avons aucun contact du pneu et de la jante avec la voiture ou le fond plat. Nous avons fait tout ce que nous pouvions mais je pense que le problème est que nous ne connaissons toujours pas la cause des crevaisons."

"Sans connaître la cause, on va toujours essayer de régler la voiture entière pour s'assurer que ça n'arrive pas, mais on n'est pas à 100% sûr que ça n'arrivera pas à nouveau."

Malgré cette incertitude, la FIA a été satisfaite par les modifications effectuées : "Elle est satisfaite parce qu'elle a vu que les pneus n'explosent pas et nous pouvons aussi voir moins d'indications de problèmes avec les pneus, de contacts. Donc nous sommes tous satisfaits et confiants mais nous ne le sommes pas encore à 100% pour dire que rien ne va arriver [en course]."

Du côté de Kvyat, on explique que Toro Rosso a dû compromettre de la performance pour essayer de venir à bout de ces problèmes, même si cela a moins d'impact car il s'agit de la dernière épreuve de la saison.

"Je peux dire que des compromis ont été faits parce que la FIA n'était pas ravie de ce qui se passait. Je pense que nous avons réussi à nous plier à leurs exigences et nous croyons que la course devrait être OK."

"Mais tout est un peu curieux et je pense que l'équipe va regarder cela. C'est la dernière course avec la voiture actuelle donc ça aurait été un peu inquiétant avec deux ou trois courses restantes, mais maintenant, je pense que nous allons juste survivre."

Il est à noter que ce type de problèmes a déjà été vu du côté de Toro Rosso lors de certains des derniers Grands Prix.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Circuit Yas Marina Circuit
Pilotes Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags crevaisons, yas marina