La réponse cinglante de Toro Rosso aux accusations de Renault

Suite aux nombreuses défaillances moteur qui ont touché l'équipe récemment, et à nouveau lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Brésil, Toro Rosso a choisi de réagir de manière formelle ce samedi à Interlagos.

La réponse cinglante de Toro Rosso aux accusations de Renault
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Scuderia Toro Rosso STR12 au garage
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Franz Tost, Team Principal, Scuderia Toro Rosso, Yusuke Hasegawa, responsable Honda, en conférence de presse
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS17
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR12
Scuderia Toro Rosso STR12 au garage

Vendredi, après les incidents qui ont affecté le roulage de Brendon Hartley et Pierre Gasly, le directeur général de Renault Sport Racing, Cyril Abiteboul, avait expliqué la situation compliquée du motoriste en évoquant un "effet boule de neige" concernant la production de pièces. Mais le Français avait également tenu à souligner qu'il y avait selon lui des ennuis liés à la manière dont Toro Rosso exploitait l'unité de puissance, affirmant qu'il n'y avait "pas de coïncidences" en F1.

C'est par la voie d'un communiqué que Toro Rosso a réagi à ces "récentes accusations dans les médias de la part du motoriste de l'équipe", dans le but de "clarifier la situation actuelle".

"C'est une grosse surprise que Cyril Abiteboul laisse entendre dans les médias que les problèmes dont souffre Toro Rosso avec l'unité de puissance sont d'abord liés à l'équipe, et à la manière dont l'unité de puissance est exploitée dans le châssis STR12", s'étonne la direction de l'écurie italienne.

"Nous voudrions clarifier le fait qu'aucune des défaillances du MGU-H ou des conduits dont Toro Rosso a récemment souffert n'est associée à la manière dont l'équipe exploite ou intègre l'unité de puissance dans le châssis. Rien n'a changé ou été altéré dans cette installation durant la saison 2017, mis à part des améliorations de refroidissement à mi-saison. Depuis la trêve estivale, Toro Rosso a souffert de défaillances continues liées à l'unité de puissance, entraînant des pénalités sur la grille qui ont coûté des points et des places au championnat constructeurs."

"L'une des raisons principales que nous voyons à ces problèmes est le manque de nouvelles pièces disponibles pour l'unité de puissance. Dans le cas de Toro Rosso, l'équipe doit constamment changer les pièces d'une unité de puissance à l'autre pendant le week-end et, à plusieurs reprises, a été contrainte de rouler avec des assemblages d'anciennes spécifications."

"La dernière course à Mexico a vu seulement deux voitures sur les six [équipées par Renault, ndlr] terminer la course, ce qui met en lumière le manque de fiabilité. Nous ne devons pas oublier qu'ils [Renault] se battent avec Toro Rosso pour une meilleure position au championnat constructeurs, et comme suggéré par Monsieur Abiteboul, la situation ne peut pas être une coïncidence, mais elle n'est certainement pas due à la voiture de STR."

Au championnat constructeurs, Toro Rosso occupe la sixième place avec cinq points d'avance sur l'équipe d'usine Renault à deux Grands Prix de la fin de la saison. L'an prochain, l'équipe de Faenza ne sera plus motorisée par Renault mais par Honda. 

partages
commentaires
Russell se sent prêt pour la F1... dès 2018 !
Article précédent

Russell se sent prêt pour la F1... dès 2018 !

Article suivant

Le personnel de Mercedes a subi un braquage à São Paulo

Le personnel de Mercedes a subi un braquage à São Paulo
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021