Toro Rosso : Un bien triste bilan

En partant respectivement dix-septième et vingtième sur la grille de départ, Sébastien Buemi et Sébastien Bourdais ne pouvaient pas espérer obtenir un très bon résultat

En partant respectivement dix-septième et vingtième sur la grille de départ, Sébastien Buemi et Sébastien Bourdais ne pouvaient pas espérer obtenir un très bon résultat. La STR4 est très en retard sur les autres monoplaces du plateau en termes de développement et c'est vers le Grand Prix de Hongrie que tout le monde se tourne puisque d'importantes nouveautés y sont attendues.

Sébastien Buemi (16e) :


"Ce fut une course difficile, même si j'ai pris un bon départ et que les premiers tours se sont bien déroulés. Lorsque nous avons mis les pneus tendres au ravitaillement, j'ai souffert d'une perte d'adhérence et je glissais puisque j'ai eu du mal à les faire monter en température."

"Dans le dernier relais, c'était du même acabit. Ce n'est pas un résultat positif mais nous aurons des nouveautés à la prochaine course et nous devrions être plus compétitifs."

Sébastien Bourdais (abandon) :


"Dans les tours de chauffe, nous n'étions pas très satisfaits des pneus tendres donc nous avons décidé de prendre le départ avec les durs ce qui, je pense, était un bon choix. Mais ensuite, j'ai commencé à perdre de la pression hydraulique donc j'ai perdu la direction assistée, l'embrayage et finalement j'ai tout perdu donc j'ai dû rentrer."

"C'est évidemment dommage car même si nous étions à l'arrière à ce moment-là, je pense que nous avions une bonne stratégie, avec une importante charge en carburant, et même en roulant en durs nous aurions pu réduire l'écart avec ceux qui nous précédaient pour rester en contact avec eux."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Bourdais , Sébastien Buemi
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités