Toro Rosso vise le Top 10 à Barcelone

À quatre jours des premiers essais libres du Grand Prix d'Espagne, le directeur général de Toro Rosso, Franz Tost, pense que les améliorations apportées à la STR5 permettront à ses pilotes de se battre parmi les dix premiers en qualifications et...

À quatre jours des premiers essais libres du Grand Prix d'Espagne, le directeur général de Toro Rosso, Franz Tost, pense que les améliorations apportées à la STR5 permettront à ses pilotes de se battre parmi les dix premiers en qualifications et atteindre la Q3.

Pour le retour de la Formule 1 en Europe, l'écurie de Faenza a en effet prévu de monter un nouveau capot moteur sur sa monoplace ainsi que de nouvelles écopes de freins.

"Notre département technique travaille très dur et nous allons apporter quelques nouveautés dans les prochaines courses et je crois que nous pouvons hausser notre niveau de performances. Plus particulièrement pour le Grand Prix d'Espagne, nous introduirons de nouvelles écopes de frein et un nouveau capot moteur."

"Sur les deux dernières courses, nous avons déjà vu une amélioration de notre package, donc à Barcelone, j'espère que si nous faisons tout parfaitement, nous pourrons avoir au moins un pilote en Q3 pour la première fois cette saison. Sinon, j'espère que nous serons au moins proches de la dixième place sur la grille afin que plus de points deviennent un objectif réaliste pour nous ce week-end," déclare-t-il.

"Les deux pilotes ont fait des essais ici cet hiver et pour Jaime en particulier, c'est sa course à domicile sur la première piste de l'année qui n'est pas nouvelle pour lui, où il a couru dans les disciplines inférieures."

Si Tost semble vouloir mettre la pression sur Jaime Alguersuari, le pilote espagnol explique qu'il n'a pas l'intention d'aborder le Grand Prix d'Espagne différemment que les autres sous prétexte que c'est sa course à domicile.

"C'est juste une épreuve du plus au championnat. Cependant, comme c'est une course à domicile, tout le soutient des supporters fera une légère différence tout comme les équipes de football ont un avantage à jouer chez elles. Mais dans le sens où nous allons faire notre boulot, ce sera la même chose."

"Chaque fois que j'ai couru ici, ça a été spécial car c'est mon circuit à domicile et il y a beaucoup de soutient pour moi, ce qui rend l'atmosphère géniale. Ce sera la première fois que je participe au Grand Prix d'Espagne et je m'attends à ce qu'il y ait beaucoup de mes amis et de mes supporters qui viennent voir, de même parce qu'il y a plusieurs pilotes espagnols sur la grille cette année," indique le Catalan.

"Un des facteurs importants, c'est que c'est la première piste de la saison sur laquelle j'ai couru auparavant, donc ça devrait me rendre la vie plus facile."

Comme Ferrari, la petite Scuderia a profité des trois semaines vacantes entre les Grands Prix de Chine et d'Espagne pour effectuer une journée d'essais aérodynamiques. Et c'est Sébastien Buemi qui menait ces tests.

"Le but était un peu plus sur le long terme, on cherchait des développements pour un peu plus tard dans la saison. Le principal objectif était de valider certains de nos travaux de recherche et de voir si la piste donnait les mêmes résultats et les mêmes données que ce que nous avons vu en soufflerie," explique le Suisse.

"Ça s'est bien passé, ce qui avec quatre essais aéro seulement autorisés dans l'année, était très important et l'équipe était satisfaite des résultats obtenus. Maintenant, les ingénieurs doivent minutieusement analyser toutes les données pour vérifier que nous avançons dans la bonne direction."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Buemi , Jaime Alguersuari
Équipes Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités