Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
10 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
31 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
45 jours

Tost veut des courses virtuelles les matins de Grands Prix

partages
commentaires
Tost veut des courses virtuelles les matins de Grands Prix
Par :
22 janv. 2017 à 09:00

Interrogé sur ce que pourrait faire la Formule 1 pour essayer d’attirer un public plus jeune, Franz Tost, le directeur de Toro Rosso, a évoqué la possibilité de mettre en place des rassemblements autour du jeu vidéo.

Franz Tost, Scuderia Toro Rosso, Sebastien Buemi, Scuderia Toro Rosso, Jaime Alguersuari, Scuderia Toro Rosso
Franz Tost, Team Principal Scuderia Toro Rosso et Jean-Eric Vergne, pilote de développement Ferrari
Des fans dans les tribunes
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso avec le Dr Helmut Marko, consultant Red Bull Motorsport et Franz Tost, Scuderia Toro Rosso, Team Principal
Franz Tost, Team Principal Scuderia Toro Rosso
Des fans avec un drapeau Ferrari dans les tribunes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid au départ
Une vue de l'arène
Des fans dans les tribunes
Zak Brown, PDG du Motorsport Network, regarde la course

Avec la baisse progressive des affluences, des audiences télévisées et de l’intérêt des sponsors pour la Formule 1, les acteurs de la discipline réfléchissent à la meilleure façon d’essayer d’attirer des fans, ce qui passe souvent par la question des à-côtés d’un Grand Prix de F1.

Ainsi, par exemple, le circuit d’Austin a réussi son pari d’attirer des spectateurs en couplant la course cette saison à un concert de Taylor Swift, permettant de diversifier le public présent sur le COTA tout en essayant de l'intéresser à la Formule 1.

Pour Franz Tost, il faut chercher du côté des nouvelles technologies, et notamment du virtuel, pour attirer la jeunesse vers le sport : "Nous devons améliorer le spectacle lui-même. Nous devons attirer l’intérêt des jeunes, par exemple avec les jeux vidéo", a-t-il expliqué pour Autosport.

"Pourquoi ne pas avoir le dimanche matin un eGame avec une grande diffusion où les gens du monde entier sont impliqués pour augmenter l’intérêt ? L’eGame fonctionnerait simplement parce qu’il y aurait un jeu, et des entreprises seraient impliquées."

"Par exemple, courons à Abu Dhabi avec des démonstrations de différents pays et voyons où cela nous mène. Les voitures n'intéressent pas beaucoup les jeunes et nous devons y voir un moyen de les amener vers la Formule 1."

Le rôle des promoteurs de GP

Dans son raisonnement, les promoteurs de Grands Prix ont une responsabilité importante dans la façon de faire venir le public sur les événements. Et notamment en accentuant la publicité qui est faite autour.

"La promotion doit commencer plus tôt, peut-être trois ou quatre mois avant une course, avec quelques pilotes qui viennent pour des séances d’autographes et des démonstrations. Il n’est pas possible d’arriver à l’aéroport et de ne rien voir là-bas sur le fait qu’il y a une course de Formule 1 cette saison."

"La Formule 1 est spéciale, il y en a seulement une une fois par an dans un pays. Ça devrait être promu comme quelque chose d’exceptionnel, quelque chose de spécial et ensuite les gens viendront."

Mais aussi en mettant en place, une fois sur place, un programme qui offre autre chose qu’une simple course de F1. "Il faut proposer un programme fantastique. Je dois dire que les organisateurs à Austin ont fait [quelque chose de] fantastique parce que 70'000 ou 80'000 personnes sont venues seulement en raison du concert et ensuite elles se sont dit : ‘il y a une course de Formule 1 aussi, jetons-y un œil’."

"J’ai toujours aimé le Grand Prix à Melbourne parce qu’on peut venir à l’Albert Park en famille. On voit des voitures historiques, des nouvelles voitures, des courses fantastiques et c’est ce que les gens veulent voir."

Avec Lawrence Barretto

Article suivant
Vers la fin des privilèges financiers de Ferrari en F1 ?

Article précédent

Vers la fin des privilèges financiers de Ferrari en F1 ?

Article suivant

Réglementation 2017 - Les carburants redeviennent cruciaux

Réglementation 2017 - Les carburants redeviennent cruciaux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Lawrence Barretto